Forum des fans de Patrick Bruel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ksawan
Visiteur


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Bruel BOUGE D'HADOPI STP   Lun 31 Aoû 2009 - 0:25

Reviens sur tes propos Patrick

ça ne peut pas coller avec tes idéaux

Sauf s'il n'y a que le fric qui t'intéresse?

T'as du vendre une maison pour survivre depuis qu'Internet existe?

T'es dans le besoin?

On sait que tu défends de bonnes causes, mais là tu mets tout par terre. C'est pas possible Patrick, reviens sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
gorgeprofonde68
Visiteur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 0:25

Je ne la trouve pas non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Machinou
Fan
Fan


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Vue de suisse l'HADOPI est nulle   Lun 31 Aoû 2009 - 0:25

http://www.tdg.ch/actu/hi-tech/hadopi-adoptee-loi-rien-2009-05-12

Intrigues, violence, menaces, suspense, rebondissements à foison… L’un des feuilletons législatifs les plus palpitants de la Ve République française a pris fin – du moins provisoirement – hier à 16 h 43, avec l’adoption de la loi Hadopi par l’Assemblée nationale de nos voisins. Nicolas Sarkozy était monté personnellement au créneau pour soutenir ce texte censé défendre la création sur Internet.

Comme pour souligner l’importance de l’événement, ils étaient tous là, ou presque, les élus de l’Hexagone: 557 députés sur 577. Après un rejet surprise le 9 avril dernier, l’Hadopi a finalement été approuvée par 296 voix pour, 233 contre et 28 abstentions. Une courte victoire qui met fin à un long chemin de croix pour une loi controversée, contestée et sans doute… inapplicable.

L’Hadopi, c’est quoi? L’acronyme signifie Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet. Il s’agit d’un dispositif administratif antipiratage particulièrement retors, appelé aussi «riposte graduée».

Qu’on en juge: ce sont les ayants droit eux-mêmes qui feront la police. La loi prévoit en effet que la traque des téléchargements illicites revient aux représentants des industries (musique, cinéma, jeux vidéo…) qui s’estiment lésées. Ceux-ci scruteront le trafic Internet pour récolter les adresses IP (soit le code identifiant chaque ordinateur connecté à la Toile) des contrevenants. L’internaute attrapé recevra un avertissement. On le forcera à installer un logiciel espion sur sa machine – logiciel qui, dans sa version actuelle, ne fonctionnerait que sous Windows, laissant les utilisateurs de Mac et Linux (10% des internautes français) à l’abri des poursuites!

Triple peine! Il y a pire. S’il est cueilli une seconde fois, le cybercitoyen verra sa connexion Internet coupée et devra s’acquitter d’une lourde amende… tout en continuant à payer son abonnement!

L’accusé n’ayant pratiquement aucun moyen de recourir contre la décision de la nouvelle autorité administrative, une simple dénonciation suffira à le condamner. Or, les adresses IP sont tout sauf fiables, notamment avec les connexions sans fil, relativement faciles à pirater. Autant pour la présomption d’innocence! Les députés socialistes ont d’ailleurs annoncé qu’ils allaient saisir le Conseil constitutionnel, lequel ne manquera pas d’annuler tout ou partie de la loi…

Si cela ne suffisait pas, le Parlement européen a, lui, déjà pratiquement mis l’Hadopi hors la loi! Comment? En approuvant – à quatre reprises et avec une écrasante majorité à chaque fois – un amendement qui fait de l’accès à Internet un droit fondamental des citoyens…

TF1, une chaîne sous influence. Comme si cela ne suffisait pas, la loi a coûté son job au responsable du pôle innovation Web de TF1, Jérôme Bourreau-Guggenheim (31 ans). Opposé à l’Hadopi, celui-ci avait envoyé, à titre privé, un courriel à sa députée, Françoise de Panafieu (UMP), lui demandant de ne pas voter la loi. Le message a fini dans les mains de la ministre de la Culture, Christine Albanel, qui l’a fait suivre à la direction de TF1, favorable, elle, à l’Hadopi… Quelques jours plus tard, Jérôme Bourreau-Guggenheim était limogé. Vous avez dit «Hadopigate»?

Cryptage et terroristes. Les internautes qui voudront continuer à télécharger illégalement ont une solution toute prête: les services de cryptage. Le site suédois The Pirate Bay prépare le sien, appelé iPredator. En France, des petits plaisantins s’apprêtent à lancer très sérieusement Ipodah (lire à l’envers…), un logiciel qui rend le trafic Internet anonyme. Et hop, contournée, la loi Hadopi! Conséquence inattendue et inquiétante: la tâche des cyberlimiers de la police française, la vraie, risque d’être sérieusement compliquée par l’explosion annoncée du cryptage, arme favorite des terroristes et des pédophiles…

Scénario en or. Techniquement difficile, voire impossible à mettre en place, rendue vraisemblablement caduque par le Parlement européen, la loi Hadopi semble mort-née. Reste une consolation pour Sarkozy (ou TF1): les mille et une péripéties qui ont entouré son douloureux accouchement constituent un scénario en or pour une série télé. De celles que les internautes aiment télécharger illégalement… 

Une loi qui fait beaucoup causer

Etalés sur deux mois, les débats autour de la loi Hadopi ont généré des propos plus ou moins pertinents. Florilège.

«Derrière ce texte, je vois l’action de grands groupes, de l’ensemble du secteur de la production musicale et audiovisuelle, qui tentent de faire face à une mutation de leur modèle économique. Je comprends leur désarroi. Voir fondre 50% de leur chiffre d’affaires en quelques années, c’est dur. Mais ce fut également difficile pour les moines copistes de voir arriver l’imprimerie et pour les éleveurs de chevaux de trait de voir arriver l’automobile (Lionel Tardy, député Ump, Haute-Savoie).»

«On dit que maintenant, c’est la scène qui va rapporter de l’argent (aux artistes)… Oui, mais sauf pour un infirme, faut pas déconner quoi! (Laurent Voulzy, chanteur)»

«Le soir, quand je rentre dans ma chambre, c’est troublant, j’ai plein de mails à lire et la plupart du temps, les gens s’y connaissent plus que nous (Jean Dionis du Séjour, député, Nouveau Centre).»

«Croire que les mômes vont arrêter de télécharger des morceaux et acheter des CD, c’est dire: «Je connais pas la vie!» Je ne sais pas ce qui passe dans la vie! (Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé, Vert).»

«La peur du gendarme n’est pas le commencement de la sagesse, c’est le commencement de la violence (Francis Lalanne, chanteur).» LS
Revenir en haut Aller en bas
rycky
Visiteur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Patrick-Bruel-arrete-de-chanter-si-ses-fans-prennent-des-pho   Lun 31 Aoû 2009 - 0:26

http://www.numerama.com/magazine/10852-Patrick-Bruel-arrete-de-chanter-si-ses-fans-prennent-des-photos.html

Nous avons tous pris les mêmes photos de la Tour Eiffel, du Mont Saint-Michel, du Pont des Soupirs ou du sourire la tante Georgette lors de son quatrième mariage. Les mêmes ? Pas tout à fait. Ce sont les nôtres, elles sont uniques. Et tant pis si elles sont moins belles que les cartes postales reproduites en masse ou les photographies officielles de la cérémonie. On se plait tous à montrer nos photos en famille, pour raconter les souvenirs qui les accompagnent. C'est la même chose dans les concerts, où les spectateurs se plaisent à prendre leur photo ou leur bout de film à eux pour figer un souvenir unique. Mais pas aux concerts de Patrick Bruel, qui préfère interrompre son concert que de voir un fan prendre une photographie volée qu'il pourrait revendre sur eBay.

Comme c'est désormais la règle dans les concerts de "stars", le producteur de la tournée de Patrick Bruel interdit aux spectateurs de photographier ou de filmer le chanteur pendant le concert. Il ne s'agit pas d'une mesure de sécurité, mais d'un moyen de contrôler les produits dérivés en réservant les vidéos aux seuls DVD officiels et les photographies à celles vendues dans les stands à la sortie du concert. Pendant plusieurs années, les videurs avaient simplement consigne de ne pas laisser rentrer les caméscopes et les appareils photo. Mais avec la miniaturisation, les lentilles sont entrées dans les téléphones mobiles, qu'il est bien difficile d'interdire. C'est donc l'artiste, parfaitement placé pour repérer les fraudeurs, qui fait la police.

Ainsi lors d'un concert à Genève, Patrick Bruel a préféré interrompre à deux reprises son concert, dont une fois au milieu d'une chanson, pour exiger que les spectateurs arrêtent de le filmer ou de le prendre en photo. "Ces derniers ont dû vivre le pire moment de leur vie : après un silence total provoqué par l'intervention du chanteur, ils ont dû subir les huées de la foule", raconte News de Stars.

Etait-ce vraiment les spectateurs désobéissants qu'il fallait huer ?
Revenir en haut Aller en bas
jcvd
Visiteur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: coup de gueule d emadame michu contre hadopi   Lun 31 Aoû 2009 - 0:26

HADOPI à l'Assemblée : libertés en danger


Paris, le 23 juillet 2009 - Alors que l'examen du projet de loi HADOPI 2 se poursuit à l'Assemblée nationale, les contre-vérités s'accumulent. Le gouvernement et la majorité font état de leur méconnaissance profonde des réalités technologiques et sociétales. Dans cette tentative de contournement de la décision du Conseil constitutionnel, les vrais enjeux du texte sont totalement ignorés. Toutefois, cet acharnement à imposer la « riposte graduée » ne saurait masquer les nombreuses failles de ce projet de loi.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand et le ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie, refusent de participer au débat et ignorent les motifs flagrants d'inconstitutionnalité du projet de loi HADOPI 2. Ce dernier maintient la présomption de culpabilité relevée par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 10 juin 2009. Le gouvernement s'obstine également à imposer une peine de suspension de la connexion Internet prononcée dans le cadre de l'ordonnance pénale, une procédure judiciaire expéditive jusqu'ici réservée à des infractions faciles à établir donnant lieu à des sanctions mineures.

« La justice expéditive instaurée par l'HADOPI 2 au mépris des droits de la défense et de la liberté d'expression est une dérive dangereuse. Le silence pesant des ministres et des députés de la majorité sur ces sujets fondamentaux constitue un véritable déni de démocratie ! » s'indigne Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

En plus de ces menaces pesant sur les libertés individuelles, les contre-sens s'accumulent sur la nouvelle donne culturelle. Internet est en permanence assimilé aux médias traditionnels1 et ses caractéristiques fondamentales sont niées. Cette technologie révolutionne pourtant la diffusion de la connaissance et peut servir le progrès démocratique, à condition d'en respecter le principe originel qu'est la libre circulation de l'information. De nouveaux droits doivent ainsi être accordés au public afin de repenser l'économie de la création2.

« Cette vision extrémiste et répressive du droit d'auteur ne pourra jamais permettre aux artistes et à leur public d'avancer dans l'ère numérique. Il faut se libérer du contrôle qu'exercent les grands groupes du divertissement sur la culture, de leurs modèles économiques dépassés, et de leur influence néfaste sur la majorité. L'HADOPI demeure plus que jamais une usine à gaz dangereuse et vouée à l'échec. » conclut Zimmermann.

http://www.laquadrature.net
Revenir en haut Aller en bas
ksawan
Visiteur


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Non à HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 0:26

http://www.dailymotion.com/video/x9jy79_bruelhadopi-cest-un-revers-pour-tou_news

Tu dis n'importe quoi mec
Revenir en haut Aller en bas
jcvd
Visiteur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: patrick bruel contre hadopi   Lun 31 Aoû 2009 - 0:26

HADOPI à l'Assemblée : libertés en danger


Paris, le 23 juillet 2009 - Alors que l'examen du projet de loi HADOPI 2 se poursuit à l'Assemblée nationale, les contre-vérités s'accumulent. Le gouvernement et la majorité font état de leur méconnaissance profonde des réalités technologiques et sociétales. Dans cette tentative de contournement de la décision du Conseil constitutionnel, les vrais enjeux du texte sont totalement ignorés. Toutefois, cet acharnement à imposer la « riposte graduée » ne saurait masquer les nombreuses failles de ce projet de loi.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand et le ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie, refusent de participer au débat et ignorent les motifs flagrants d'inconstitutionnalité du projet de loi HADOPI 2. Ce dernier maintient la présomption de culpabilité relevée par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 10 juin 2009. Le gouvernement s'obstine également à imposer une peine de suspension de la connexion Internet prononcée dans le cadre de l'ordonnance pénale, une procédure judiciaire expéditive jusqu'ici réservée à des infractions faciles à établir donnant lieu à des sanctions mineures.

« La justice expéditive instaurée par l'HADOPI 2 au mépris des droits de la défense et de la liberté d'expression est une dérive dangereuse. Le silence pesant des ministres et des députés de la majorité sur ces sujets fondamentaux constitue un véritable déni de démocratie ! » s'indigne Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

En plus de ces menaces pesant sur les libertés individuelles, les contre-sens s'accumulent sur la nouvelle donne culturelle. Internet est en permanence assimilé aux médias traditionnels1 et ses caractéristiques fondamentales sont niées. Cette technologie révolutionne pourtant la diffusion de la connaissance et peut servir le progrès démocratique, à condition d'en respecter le principe originel qu'est la libre circulation de l'information. De nouveaux droits doivent ainsi être accordés au public afin de repenser l'économie de la création2.

« Cette vision extrémiste et répressive du droit d'auteur ne pourra jamais permettre aux artistes et à leur public d'avancer dans l'ère numérique. Il faut se libérer du contrôle qu'exercent les grands groupes du divertissement sur la culture, de leurs modèles économiques dépassés, et de leur influence néfaste sur la majorité. L'HADOPI demeure plus que jamais une usine à gaz dangereuse et vouée à l'échec. » conclut Zimmermann.

http://www.laquadrature.net
Revenir en haut Aller en bas
Machinou
Fan
Fan


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: HADOPEER   Lun 31 Aoû 2009 - 0:26

http://www.tdg.ch/actu/hi-tech/hadopi-adoptee-loi-rien-2009-05-12

Intrigues, violence, menaces, suspense, rebondissements à foison… L’un des feuilletons législatifs les plus palpitants de la Ve République française a pris fin – du moins provisoirement – hier à 16 h 43, avec l’adoption de la loi Hadopi par l’Assemblée nationale de nos voisins. Nicolas Sarkozy était monté personnellement au créneau pour soutenir ce texte censé défendre la création sur Internet.

Comme pour souligner l’importance de l’événement, ils étaient tous là, ou presque, les élus de l’Hexagone: 557 députés sur 577. Après un rejet surprise le 9 avril dernier, l’Hadopi a finalement été approuvée par 296 voix pour, 233 contre et 28 abstentions. Une courte victoire qui met fin à un long chemin de croix pour une loi controversée, contestée et sans doute… inapplicable.

L’Hadopi, c’est quoi? L’acronyme signifie Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet. Il s’agit d’un dispositif administratif antipiratage particulièrement retors, appelé aussi «riposte graduée».

Qu’on en juge: ce sont les ayants droit eux-mêmes qui feront la police. La loi prévoit en effet que la traque des téléchargements illicites revient aux représentants des industries (musique, cinéma, jeux vidéo…) qui s’estiment lésées. Ceux-ci scruteront le trafic Internet pour récolter les adresses IP (soit le code identifiant chaque ordinateur connecté à la Toile) des contrevenants. L’internaute attrapé recevra un avertissement. On le forcera à installer un logiciel espion sur sa machine – logiciel qui, dans sa version actuelle, ne fonctionnerait que sous Windows, laissant les utilisateurs de Mac et Linux (10% des internautes français) à l’abri des poursuites!

Triple peine! Il y a pire. S’il est cueilli une seconde fois, le cybercitoyen verra sa connexion Internet coupée et devra s’acquitter d’une lourde amende… tout en continuant à payer son abonnement!

L’accusé n’ayant pratiquement aucun moyen de recourir contre la décision de la nouvelle autorité administrative, une simple dénonciation suffira à le condamner. Or, les adresses IP sont tout sauf fiables, notamment avec les connexions sans fil, relativement faciles à pirater. Autant pour la présomption d’innocence! Les députés socialistes ont d’ailleurs annoncé qu’ils allaient saisir le Conseil constitutionnel, lequel ne manquera pas d’annuler tout ou partie de la loi…

Si cela ne suffisait pas, le Parlement européen a, lui, déjà pratiquement mis l’Hadopi hors la loi! Comment? En approuvant – à quatre reprises et avec une écrasante majorité à chaque fois – un amendement qui fait de l’accès à Internet un droit fondamental des citoyens…

TF1, une chaîne sous influence. Comme si cela ne suffisait pas, la loi a coûté son job au responsable du pôle innovation Web de TF1, Jérôme Bourreau-Guggenheim (31 ans). Opposé à l’Hadopi, celui-ci avait envoyé, à titre privé, un courriel à sa députée, Françoise de Panafieu (UMP), lui demandant de ne pas voter la loi. Le message a fini dans les mains de la ministre de la Culture, Christine Albanel, qui l’a fait suivre à la direction de TF1, favorable, elle, à l’Hadopi… Quelques jours plus tard, Jérôme Bourreau-Guggenheim était limogé. Vous avez dit «Hadopigate»?

Cryptage et terroristes. Les internautes qui voudront continuer à télécharger illégalement ont une solution toute prête: les services de cryptage. Le site suédois The Pirate Bay prépare le sien, appelé iPredator. En France, des petits plaisantins s’apprêtent à lancer très sérieusement Ipodah (lire à l’envers…), un logiciel qui rend le trafic Internet anonyme. Et hop, contournée, la loi Hadopi! Conséquence inattendue et inquiétante: la tâche des cyberlimiers de la police française, la vraie, risque d’être sérieusement compliquée par l’explosion annoncée du cryptage, arme favorite des terroristes et des pédophiles…

Scénario en or. Techniquement difficile, voire impossible à mettre en place, rendue vraisemblablement caduque par le Parlement européen, la loi Hadopi semble mort-née. Reste une consolation pour Sarkozy (ou TF1): les mille et une péripéties qui ont entouré son douloureux accouchement constituent un scénario en or pour une série télé. De celles que les internautes aiment télécharger illégalement… 

Une loi qui fait beaucoup causer

Etalés sur deux mois, les débats autour de la loi Hadopi ont généré des propos plus ou moins pertinents. Florilège.

«Derrière ce texte, je vois l’action de grands groupes, de l’ensemble du secteur de la production musicale et audiovisuelle, qui tentent de faire face à une mutation de leur modèle économique. Je comprends leur désarroi. Voir fondre 50% de leur chiffre d’affaires en quelques années, c’est dur. Mais ce fut également difficile pour les moines copistes de voir arriver l’imprimerie et pour les éleveurs de chevaux de trait de voir arriver l’automobile (Lionel Tardy, député Ump, Haute-Savoie).»

«On dit que maintenant, c’est la scène qui va rapporter de l’argent (aux artistes)… Oui, mais sauf pour un infirme, faut pas déconner quoi! (Laurent Voulzy, chanteur)»

«Le soir, quand je rentre dans ma chambre, c’est troublant, j’ai plein de mails à lire et la plupart du temps, les gens s’y connaissent plus que nous (Jean Dionis du Séjour, député, Nouveau Centre).»

«Croire que les mômes vont arrêter de télécharger des morceaux et acheter des CD, c’est dire: «Je connais pas la vie!» Je ne sais pas ce qui passe dans la vie! (Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé, Vert).»

«La peur du gendarme n’est pas le commencement de la sagesse, c’est le commencement de la violence (Francis Lalanne, chanteur).» LS
Revenir en haut Aller en bas
jcvd
Visiteur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: patrick bruel rejoint la quadrature du net   Lun 31 Aoû 2009 - 0:27

HADOPI à l'Assemblée : libertés en danger


Paris, le 23 juillet 2009 - Alors que l'examen du projet de loi HADOPI 2 se poursuit à l'Assemblée nationale, les contre-vérités s'accumulent. Le gouvernement et la majorité font état de leur méconnaissance profonde des réalités technologiques et sociétales. Dans cette tentative de contournement de la décision du Conseil constitutionnel, les vrais enjeux du texte sont totalement ignorés. Toutefois, cet acharnement à imposer la « riposte graduée » ne saurait masquer les nombreuses failles de ce projet de loi.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand et le ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie, refusent de participer au débat et ignorent les motifs flagrants d'inconstitutionnalité du projet de loi HADOPI 2. Ce dernier maintient la présomption de culpabilité relevée par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 10 juin 2009. Le gouvernement s'obstine également à imposer une peine de suspension de la connexion Internet prononcée dans le cadre de l'ordonnance pénale, une procédure judiciaire expéditive jusqu'ici réservée à des infractions faciles à établir donnant lieu à des sanctions mineures.

« La justice expéditive instaurée par l'HADOPI 2 au mépris des droits de la défense et de la liberté d'expression est une dérive dangereuse. Le silence pesant des ministres et des députés de la majorité sur ces sujets fondamentaux constitue un véritable déni de démocratie ! » s'indigne Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

En plus de ces menaces pesant sur les libertés individuelles, les contre-sens s'accumulent sur la nouvelle donne culturelle. Internet est en permanence assimilé aux médias traditionnels1 et ses caractéristiques fondamentales sont niées. Cette technologie révolutionne pourtant la diffusion de la connaissance et peut servir le progrès démocratique, à condition d'en respecter le principe originel qu'est la libre circulation de l'information. De nouveaux droits doivent ainsi être accordés au public afin de repenser l'économie de la création2.

« Cette vision extrémiste et répressive du droit d'auteur ne pourra jamais permettre aux artistes et à leur public d'avancer dans l'ère numérique. Il faut se libérer du contrôle qu'exercent les grands groupes du divertissement sur la culture, de leurs modèles économiques dépassés, et de leur influence néfaste sur la majorité. L'HADOPI demeure plus que jamais une usine à gaz dangereuse et vouée à l'échec. » conclut Zimmermann.

http://www.laquadrature.net
Revenir en haut Aller en bas
jcvd
Visiteur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: patrick n'a pas voté pour sarkozy   Lun 31 Aoû 2009 - 0:27

HADOPI à l'Assemblée : libertés en danger


Paris, le 23 juillet 2009 - Alors que l'examen du projet de loi HADOPI 2 se poursuit à l'Assemblée nationale, les contre-vérités s'accumulent. Le gouvernement et la majorité font état de leur méconnaissance profonde des réalités technologiques et sociétales. Dans cette tentative de contournement de la décision du Conseil constitutionnel, les vrais enjeux du texte sont totalement ignorés. Toutefois, cet acharnement à imposer la « riposte graduée » ne saurait masquer les nombreuses failles de ce projet de loi.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand et le ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie, refusent de participer au débat et ignorent les motifs flagrants d'inconstitutionnalité du projet de loi HADOPI 2. Ce dernier maintient la présomption de culpabilité relevée par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 10 juin 2009. Le gouvernement s'obstine également à imposer une peine de suspension de la connexion Internet prononcée dans le cadre de l'ordonnance pénale, une procédure judiciaire expéditive jusqu'ici réservée à des infractions faciles à établir donnant lieu à des sanctions mineures.

« La justice expéditive instaurée par l'HADOPI 2 au mépris des droits de la défense et de la liberté d'expression est une dérive dangereuse. Le silence pesant des ministres et des députés de la majorité sur ces sujets fondamentaux constitue un véritable déni de démocratie ! » s'indigne Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

En plus de ces menaces pesant sur les libertés individuelles, les contre-sens s'accumulent sur la nouvelle donne culturelle. Internet est en permanence assimilé aux médias traditionnels1 et ses caractéristiques fondamentales sont niées. Cette technologie révolutionne pourtant la diffusion de la connaissance et peut servir le progrès démocratique, à condition d'en respecter le principe originel qu'est la libre circulation de l'information. De nouveaux droits doivent ainsi être accordés au public afin de repenser l'économie de la création2.

« Cette vision extrémiste et répressive du droit d'auteur ne pourra jamais permettre aux artistes et à leur public d'avancer dans l'ère numérique. Il faut se libérer du contrôle qu'exercent les grands groupes du divertissement sur la culture, de leurs modèles économiques dépassés, et de leur influence néfaste sur la majorité. L'HADOPI demeure plus que jamais une usine à gaz dangereuse et vouée à l'échec. » conclut Zimmermann.

http://www.laquadrature.net
Revenir en haut Aller en bas
Adminator
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 1:46

Voilà le résultat de la fête de ce soir ! 84 messages (avec répétition et sans compter la trentaine qui a été supprimée), à une dizaine, en moins d'une demi-heure !!! Réunis en un seul topic ça ne paie pas de mine mais dispersés dans toutes les rubriques c'est impressionnant... Bravo, Messieurs, Dames mais n'attendez pas d'être remerciés !!! Pour rappel, ce forum est un fan-site et pas un site officiel... N'attendez donc pas de réponse du principal intéressé !!!

Ce n'est pas Monsieur Bruel que vous avez ennuyé (pour rester polie) ce soir mais bien les modos de ce forum, qui ont passé plus d'une heure à tout nettoyé, ainsi que les membres de ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Akesa
Reine Pat'in net
Reine Pat'in net


Nombre de messages : 14772
Date d'inscription : 20/10/2006
Localisation : Une ile entre le ciel et l'eau

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 9:19

Je confirme !!! votre action n'a absolument aucun autre impact que de faire ch*** les membres et modos de ce forum ! certaines ont été réveillées, d'autres ont passe leur fin de soirée a nettoyer vos messages. Patrick Bruel ne vient pas par ici, et quand bien même il aurait vent de votre action, je doute honnêtement que cela influence quoi que ce soit !

Que vous ayez vos idées, soit ... mais votre manque de respect et votre attitude est en train de vous attirer l'antipathie et la colère des gens, rien d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celine-reiki-crystals-healingcom.webself.net/
viviane
Reine Pat'in net
Reine Pat'in net


Nombre de messages : 18779
Date d'inscription : 17/01/2006
Age : 39
Localisation : aupres de ma princesse

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 10:46

vous avez vraiment que ca a foutre sérieux Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://fande13.skyblog.com
Renée
Modo Pat'in Net
 Modo Pat'in Net


Nombre de messages : 12411
Date d'inscription : 06/11/2007
Localisation : devant l'ordi.... tout le temps

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:34

Des bonnes raisons pour être contre les contres Hadopi!!

1 Ils ne viennent ici que pour polluer notre forum et pour déranger notre paix. Ce qui est anti-democratique.

2 Ils dénient les droits des artistes de s'exprimer comme ils veulent. Ce qui est anti-democratique.

3 Ils aggressivent leurs fans. Ce qui est anti-democratique.

4 Ils dénient notre droit de rien dire, d'avoir un autre avis. Ce qui est anti-democratique.

5 Ils ne s'adressent pas à ceux, qui sont responsables du vote de cette loi ( l'assemblée) mais aux autres qui ne peuvent rien changer. Ce qui est anti-democratique.

6 Leurs actions ne sont pas efficases. Ils ne changent rien, ils n'ont que le bût que foutre la m*****. Ce qui.....

7 Ils ne connaissent pas les règles de mener une action! Je pourrais leur apprendre des choses!!


Je pourrais continuer , mais je n'ai plus envie.. Very Happy

_________________

...Miss Tulipe...


Dernière édition par Renée le Lun 31 Aoû 2009 - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Domi33
Giga Fan
Giga Fan


Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 56

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:36

cheers cheers cheers Renée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laetis
Modo Pat'in Net
 Modo Pat'in Net


Nombre de messages : 8175
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:37

cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Virgin
Modo Pat'in Net
 Modo Pat'in Net


Nombre de messages : 5368
Date d'inscription : 16/05/2007
Age : 38
Localisation : au village des Schtroumpfs !

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:42

Restons ZEN siffle je comprends votre colère mais elle n'aboutira à rien !
Concentrons nous sur notre Forum ...

_________________
Vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets !!!
Revenir en haut Aller en bas
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net


Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:50

Bien dit Renée!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Margotte
Grande Chieuse
Grande Chieuse


Nombre de messages : 27322
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:51

Hip, hip, hourraaaaaa pour Renée hola
Revenir en haut Aller en bas
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net


Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 14:57

Elle est top notre p'tite hollandaise!!! hola
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Renée
Modo Pat'in Net
 Modo Pat'in Net


Nombre de messages : 12411
Date d'inscription : 06/11/2007
Localisation : devant l'ordi.... tout le temps

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 15:19

Virgin a écrit:
Restons ZEN siffle je comprends votre colère mais elle n'aboutira à rien !
Concentrons nous sur notre Forum ...


mais je suis Zen, ma Virgin!!! :caf: tricotte siffle :dan: rit

_________________

...Miss Tulipe...
Revenir en haut Aller en bas
Domi33
Giga Fan
Giga Fan


Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 56

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 15:54

rit rit nan1
Revenir en haut Aller en bas
zoubida
Princesse Pat'in Net
Princesse Pat'in Net


Nombre de messages : 6875
Date d'inscription : 16/05/2007
Age : 40
Localisation : au pays de candy....

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 15:57

cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
evita07
Reine Pat'in net
Reine Pat'in net


Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 02/11/2006
Localisation : J ai enfin trouvé... sur le porte clef olive il s agissait d un ciga loup... pas d un gnou lol et là ce sont les oliviers du loup lol vive les nouvelles modos!!!!

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 17:54

Ils nous ont saoulé hier les anti hadopi... qu ils s attaquent au blog officiel que diable lol! On n y peut rien nous autres à cette foutue loi... car comme son nom l indique c est une loi et qu on n est pas des zorros Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Fan2nutella
Reine Pat'in net
Reine Pat'in net


Nombre de messages : 16925
Date d'inscription : 16/02/2007
Age : 28
Localisation : * Sous les Etoiles *

MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Lun 31 Aoû 2009 - 17:57

Ah, ça y est, c'est repartit... Rolling Eyes What a Face

Moi j'dis... Vive Renée! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 bonnes raisons pour être contre HADOPI   Aujourd'hui à 18:23

Revenir en haut Aller en bas
 
10 bonnes raisons pour être contre HADOPI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10 Antidotes contre Hadopi
» [shoot]Bill et Tom pour peta
» cubase ou fl studio ! les pour et les contre
» Les vrais raisons pour lesquelles Johnny arrête sa carrière
» Bonnes adresses pour le DIY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des PAT'IN NET :: Patrick Bruel-
Sauter vers: