Forum des fans de Patrick Bruel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bobin frédéric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adrienar
Fan
Fan


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 60

MessageSujet: Bobin frédéric   Mar 8 Juil 2008 - 12:04

A découvrir Bobin Frédéric :


Frédéric Bobin ♫
"La fraternité en chanson"
Né au Creusot en 1978, Frédéric Bobin a fait ses premières armes et ses classes à la guitare qu’il commence à apprendre en 1992, un instrument qui l’amènera, en 2000, à participer à un groupe de musique d’ensemble interprétant Piazzola et Schubert, une pratique musicale qui le poussera à la composition. Il mettra ainsi Dimey en musique, en 2000, pour un spectacle intitulé "Marcel dit Dimey".
Photo A-M Panigada Mais l’histoire serait banale si chez les Bobin, la chanson ne se vivait pas en famille. L’un écrit, l’autre compose et chante. Philippe Bobin, professeur de français à Dijon, en fin lettré, cisèle, en effet, des textes subtils et délicats, pleins de finesse et d’humour que Frédéric, tout naturellement, illustre, fort de sa riche expérience musicale. Alter egos, inséparables, les deux frères, l’un dans l’obscur travail de l’écriture, l’autre sous les feux des projecteurs, entament leur parcours de création en chanson.
En 2002, c’est un premier disque auto-produit intitulé "Les salades". On y découvre leurs savoureuses compositions, aigres-douces ou piquantes, qui font le charme de la cuisine des Bobin, un mélange raffiné de légèreté et d’humour, d’insolence et de tendresse, agrémenté d’une bonne dose de poésie. On y devine surtout un amour des mots, un goût immodéré de leur saveur. Ces mots, Frédéric les déguste avec gourmandise et nous invite à les partager. Des titres tels que "Les lésions dangereuses" , "Entre WC et vaisselle", "Sophie sofa" figurent au menu comme autant de morceaux alléchants.
Ce seront ensuite une série de concerts à Lyon, une participation à la Fête de l’Humanité et surtout le Prix du Jury et le Prix de la Ville obtenus au Tremplin Georges Brassens en 2003 avec la consécration comme meilleure composition personnelle de "La vieille ouvrière" ,chanson dédiée à sa ville natale et témoin de la sensibilité des deux frangins. Celle-ci sera reprise en chorale lors du festival "Les oiseaux de passage" organisé par l’association "Musiques à l’usine" et Michèle Bernard. Cette chanson lui ouvrira aussi les portes de petits lieux parisiens : L’Essaïon, Le Forum Léo Ferré ... Si la Chanson est fraternelle, elle est aussi, pour Frédéric, un compagnonnage. On le retrouve ainsi aux côtés de François Gaillard, de Gilles Roucaute et du guitariste François Verguet dans un spectacle intitulé "Croisons les ch’mins" qui fera entre autres la première partie de Bernard Joyet.
Enfin naît le second disque baptisé "Les choses de l’esprit" arrangé et orchestré par Pascal Berne qui a travaillé par ailleurs avec Michèle Bernard, Jean-Marc Le Bihan, Romane. Entre le jeu subtil des mots de la "Complainte du petit glaçon" et la force des sentiments ("L’impasse", "Le chemin de toi" ), la magie des frères Bobin fait ici merveille, par son émotion contenue et sa malicieuse ironie. En scène, silhouette longue, élégante, charme discret, Frédéric Bobin nous emporte, sans qu’on y prenne garde, sur le ton de la confidence, de la fable intimiste, chante comme s’il venait nous murmurer à l’oreille, nous susurrer quelque subtile plaisanterie entre deux petits rires étouffés. Chanteur délicat et sensible, Frédéric fait preuve aussi d’une indéniable présence qui s’impose presque par miracle. Je me rappelle l’avoir entendu chanter, sans fureur et sans bruit, devant une salle qui soudain captivée retenait sa respiration, attentive, séduite et envoûtée. Voilà un représentant de cette nouvelle génération de la chanson, intimiste et nostalgique, dont la source va de Brassens à Souchon en passant par Maxime le Forestier, un de ces artistes dont la seule arme est le "stylo du poète" et qui a, pour nous le prodiguer, de "L’amour à revendre".
F.P. (Novembre 2004)



SON SITE MYSPACE POUR ECOUTER :
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friend…
Revenir en haut Aller en bas
 
Bobin frédéric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» frederic bobin
» [29.05.09] Bobin'O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des PAT'IN NET :: Vos forums :: Les autres artistes-
Sauter vers: