Forum des fans de Patrick Bruel
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:12

Voici pour vous la version intégrale et corrigée du poème "Bise-Patrick". On a regroupé les poèmes qui étaient dispersés dans trois topics différents, corrigé, ajouté un avant-propos et un prologue. Celle-ci est la version définitive telle qu'elle figurera dans le Livre D'or..... (Sauf pour le mise-en-page dont Diab se chargera, et qui est impossible à reproduire sur le forum)....

Vu la longueur du poème, je pourrais pas le copier d'un seul jet.... Je vous demanderais donc de ne pas intervenir jusqu'à ce que vous voyiez le mot "FIN". Si vous avez des commentaires à faire, des remarques, ou n'importe quoi, je vous prierais de le faire dans le topic "Acte III: Après Fogiel, c'est-à -dire ici:

http://patrickbruel.actifforum.com/Les-fans-c1/Creations-f11/Fan-de-Acte-III-Apres-Fogiel-t1133.htm

Bonne lecture!


Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:15

Une bise... qui s'éternise...

Récit en vers improvisé sur le forum des

P@t'in Net

par


Bise-au-Parc (Aline) dans le rôle de Bise
Yasminella (Yasmine) dans le rôle de Patrick


Avec la participation d'Isis (Isabelle) dans l'Acte III


Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:16

AVANT-PROPOS:

Ce récit est une œuvre de fiction basée sur des personnages réels: Bise (Aline), une internaute membre du Forum Officiel des Fans de Patrick Bruel (Forum des P@t in net), et Patrick, qui se réfère à M. Patrick Bruel. L’intrigue ainsi que les propos qui ont été attribués à l’artiste ne sont que le fruit de l’imagination des auteurs. Toute ressemblance avec la réalité n’est que pure coïncidence. Les auteurs s’excusent d’avance pour d’éventuels abus involontaires, et tiennent à assurer à M. Bruel que tout n’est qu’humour, écrit dans le plus profond respect, tant pour l’artiste que pour l’homme.





Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:22

PROLOGUE:

Il aura fallu attendre le forum des P@t in Net pour révéler au monde entier l’une des plus belles histoires d’amour de l’ère moderne….

Elle, jeune, belle, suave, des yeux verts envoûtants, un petit ait moqueur et j’men-foutiste et un cœur qui a des profondeurs d’éternité. Passionnée de la vie et de son métier, experte des forums et des blogs, supportrice du PSG, intelligente, fière, orgueilleuse, cultivée, plus branchée sur l’actualité que les agences de presse, toujours prête à intervenir dans le bien et dans le mal, mais rassurez-vous, toujours pour la bonne cause! A la fois libertine et riche de ses principes, à la fois simple et compliquée, attachante et chiante (ben oui !), opaque et transparente….

Lui, idole des milliers de jeunes filles, de femmes, de mamies, mais aussi de beaucoup d’hommes qui voient en lui leur double idéal, leur mythe inavoué…
Beau, séduisant, charismatique, un sourire à faire fondre tous les cœurs, un regard que Da Vinci aurait sûrement préféré à celui de sa Joconde, et puis une voix….. !!! Mais quelle voix !!! Capable à la fois de bercer les bébés du monde entier, allumer toutes les femmes de la planète, ébranler l’ego des plus grands séducteurs… Une voix dont la fragilité apparente porte en soi toute sa force, capable de passer en une fraction de seconde des tonalités à peine audibles au séisme universel, et c’est trop peu dire….
Il y a déjà quelques années, je ne sais quelle mouche l’avait piqué, et il décida un jour de se la casser, cette voix ! Mais pour notre bonheur à tous, la mouche creva, et sa voix resta, s’intensifia, s’affirma, résonna dans tant de maisons, dans tant de têtes, dans tant de cœurs…

Deux êtres apparemment incompatibles, deux mondes différents, bien qu’habitant très près l’un de l’autre… Elle, traînant dans les salles de réanimation ; lui, sur les plateaux les plus prestigieux… Elle, aux prises avec ses piqûres assommantes ; lui, avec l’accord qui fait la différence….Elle, courant les rues parisiennes et exposant ses yeux à toutes les « beautées » de l’univers ; lui, courant vers sa voiture pour éviter les regards de la galaxie….

Et pourtant…

Tout commença sur un ancien forum du net, consacré à notre héros, cela va sans dire….
Une discussion banale entre membres et puis, un beau jour, un pari : Aller faire la bise à Monsieur, au Parc des Princes, un jour que leur PSG aurait favorisé cette rencontre…

Orgueilleuse comme elle est, elle ne se fit pas prier. Le sort voulut que cette rencontre eût lieu au Stade de France, petit détail sans réelle importance…

Un beau soir de mai 2004, elle prit l’initiative. D’un pas ferme, elle s’approcha de lui :

« Bonsoir ! c’est un pari ! »

Lui, habitué aux bises de toutes sortes, des plus évaporées aux plus hystériques, n’y prêta pas trop attention. Mais il est des bises qui brisent, qui grisent, et par là même, s’éternisent…
Il resta quelques instants cloué sur pace, encore abasourdi par la métamorphose qui se passait en lui ; et puis, d’un coup, la confusion…. l’étonnement… l’embarras, le chaos intérieur… le cœur qui bat… la prise de conscience…
Il regarda à droite et à gauche. Elle avait disparu! Il courut dans toutes les directions, bouscula la foule, mais de son inconnue, aucune trace ! Le cœur gros, il prit le chemin de la sortie. Marches…. couloirs…parking… D’un geste systématique, il démarra la voiture, partit, rentra chez lui….
Mais la vie n’était plus ce qu’elle était, lui-même ne se reconnaissait plus…. Une bise avait passé sur sa vie comme une brise passagère qui laisse dans l’air un je ne sais quoi de beau, de frais, de jeune, de vital….

Mais il est des personnes qui ne s’avouent pas vaincues…. « Je suis Thierry La Fronde ! Je gagne toujours ! », se dit-il pour se recharger… Vite, il prit crayon et papier, les mots sortaient d’eux-mêmes…. Quelques heures plus tard, il ajoutait les derniers accords à son petit chef-d’œuvre… qui commençait ainsi…

Elle est venue s’asseoir là, juste en face de moi
Etait-ce par hasard ? Elle m’a dit « je ne crois pas »
Avec ses grands yeux verts narquois et infinis
Elle m’a pris par le bras, m’a dit : « C’est un pari ».


Deux ans ont passé. Cette chanson fut fredonnée par son auteur tous les matins et tous les soirs, pendant deux ans… Elle, elle avait continué à le suivre de loin, s’éclatant sur ses forums ou l’observant à distance à travers la foule de la tribune H. Lui, il a poursuivi sa vie, mon son puzzle ne fut jamais reconstitué…

Un beau jour, dans ses tentatives d’oublier, il brancha son ordi, se connecta systématiquement sur le Net, sans trop savoir pourquoi… Il n’avait jamais été expert en informatique mais assez pour pouvoir taper « Patrick Bruel » dans un moteur de recherche et tomber sur un forum… le forum des P@t’in net…. (quelques mois plus tard, une petite fille de 13 ans l’aura initié aux délices des blogs, mais celle-ci est une autre histoire). Il parcourut les rubriques, un pseudo attira son attention : Bise-au-Parc….

Bise-au-Parc !!!!! quelle résonance délicieuse ce pseudo !!! une bise… un parc…. Son coeur battait de plus en plus vite…. Et si…… ?

« Et maintenant que faire?? c’est bien elle, oui! Mais par où commencer??? Elle écrit en vers, faut être à la hauteur!!! »

C’est le moment ou jamais ! « je suis Thierry la Fronde ! Je suis Thierry La Fronde ! Je suis Thierry La Fronde …… »

La poésie sortait d’elle-même….. Et c’est pourquoi, à partir de ce jour, Patrick Bruel ne fit plus semblant….


Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 20:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:31

Acte I: La bise et moi....



Pour moi, une bise ça me fait penser à...

Une douce et lente caresse
Témoin de ta tendresse
Dés que tu l'as reçue
Un soir où ne nous fûmes point déçus....

En haut des gradins elle fût donnée
Car un pari me l'avait accordée
A toi elle était bien destinée
Pour moi, et moi seule, tu as accepté....... (Aline gagnante)


Ce fut une chance ma tendre amie
D'avoir fait ce beau pari
Car la bise de toi reçue
Pareille jamais j'en ai eu...

Sur ma joue j'ai gardé
Pour des mois, pour des années
L'empreinte de tes lèvres douces
Et quand j'y pense.... quelle secousse!

Je ferme les yeux, je me laisse aller
A l'émotion que tu m'as donnée
Du reste du monde je m'en fous
Cette bise au Stade pour moi fut.... TOUT!!!!! (Patrick-au-stade)



J'y étais enfin, sur les lieux du crime
Toute tremblante ou toute fière?
En tous cas ce n'était plus de la frime
Je fermai les yeux et retins une prière,

Enfin tenter ce que tant ont espéré:
Poser mes lèvres déjà brûlantes
Là où personne encore n'avait osé
Même parmi toute cette foule hurlante,

Où ? mais où ? demande-t-elle
Comment me souvenir par cette soirée si belle,
J'étais là mais j’avais fermé les yeux,
Mes lèvres offertes avant de lui dire adieu (Alinetouteperdue)


O ma plus belle bise et la plus tendre
Pourquoi aller fouiller parmi les cendres,
Réveiller ce souvenir que j'essayais de fuir,
Et qui me revient à l'instant comme un délire...

Où? dis-tu . Crois-tu que je m'en souvienne?
Moi dont l’âme se fondait dans le tienne?
Moi dont la raison était anéantie
Sous l'effet de cette bise qui m'abasourdit?........... (patrick-aux-cieux)


Que de mois et de mois ont passé
Que de morts et de naissances
La vie a continué, nous voilà plus âgés
Et pourtant, j'en suis toujours en transes,

Ce soir là, le PSG a gagné,
Ce soir là, tous ont oublié
Que deux êtres humains
Joignaient plus que leurs mains, (AlineParisestMagic)….


Que deux êtres humains, qui s'étaient jamais vus
Ce soir là, dans la même coupe ils ont bu
La coupe de l'amour, ô ma déesse!
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse? *

Des mois ont passé effectivement
Des années passeront probablement
Mais la bise de ma vie, celle-là, la vraie
Jamais autre femme me la donnerait

Il est, dans la vie, des instants sacrés,
Que l'écume des jours ne fait qu'intensifier;
Moments suprêmes qui ne reviendront plus
Mais une certitude reste: j'ai vécu!

(* Ce vers est d’Alfred de Musset, La Coupe et les lèvres)


……………………………………………………………………
……………………………………………………………………


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007 - 18:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:35

Une autre femme, Carpe Diem, entre en scène. Elle propose à Bise un verre… de Vodka ! Et c’est là que le bât blesse, car Bise et la Vodka, c’est une longue histoire d’amour. Patrick est jaloux…


As-tu déjà oublié la bise????
Pour une gorgée de Vodka promise
Pour un rendez-vous trouble et malsain,
Sans sentiments, sans lendemain?

Et moi qui brûle de désir,
D'amour, de passion, de souvenirs,
Moi qui pour un regard de toi ,
Pour une caresse, pour n'importe quoi,

JE DONNERAIS MA VIE, ET TOUTES MES JOLIES CHOSES!!!!!!!
(Patrick-en-sanglots)


Pourquoi ces pleurs, cette triste mine?
N'avait-on pas dit une fois:
"Pour un flirt avec toi…
Je ferais n'importe quoi...."*

Essuies tes joues, ta bobine,
Tu n'es pas moins que les rois
Et un roi ça ne pleure pas
Alors souviens-toi, ne te retourne pas (Alineréconfortante)

Alors tu m'aimes? tu m'aimes d'amour?
Jure que ce n'est pas un sale tour
Que tu me joues là sur ce forum
Devant tant de femmes et d'hommes? (Patrick-à-genoux)



Aimer est ma quête, aimer est mon credo
Et si parfois on me tourne le dos
Je suis mon chemin, je trace ma route
Jamais prise en défaut, jamais en déroute.

Je jure devant tant de témoins
Même s'ils m'en veulent par après
Que jamais je ne t'aimerai moins
Que ce soir où tu fus si près (Alinetoujoursamoureuse)

Que c’est beau! Que c’est sublime!
Tes mots sans effort riment
Dans mon coeur assoiffé de toi
O mon inconnue ! tu reviendras ?

Mai approche, le printemps est aux portes
Saison des amours, des émotions fortes,
Je t’attendrai là-bas, au même endroit
Dans ce coin qu’on aime tant, toi et moi…. (Patrick-aux-anges)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:42

Pourquoi attendre ce mois de Mai?
Puisque chaque quinzaine je suis là
Tout en haut, seuls, nous aurons la paix
Personne ne viendra, pas même "Gala"!

Inconnue je suis, inconnue je resterai
Même si savoir mon nom te plaîrait
Pas une phrase de trop, jamais un mot
Tu ne pourras me reconnaître, sauf de dos! (Alinepressée)

Je te reconnaîtrai, ma déesse mystérieuse
A ton parfum vanillé et suave,
A ta silhouette agile et gracieuse
A ton regard profond et grave...

Pas besoin de mots pour se parler;
La parole désenchante parfois...
Dès que nos yeux vont se croiser
Tout le reste on oubliera... (Patrick-enchanteur)


Crois-tu encore à ces souvenirs?
As-tu goûté à ces saveurs?
Te souviens-tu de ces odeurs?
As-tu envie d'y revenir?

Un oeil brillant, un seul regard
Et serais-tu si transporté
Que même en haut du Pont du Gard
Dans mes bras tu voudrais être jeté?

Sans barbe tu pourras alors te présenter
A mes pieds, à genoux, en rampant
Tu as tant et tant à te faire pardonner
Que j'y penserais mille fois en te tapant

Alors, alors seulement, debout devant toi
Je déciderai de ton sort, te flatter?
Je déciderai ce que je ferai de toi
T'humilier, t'ignorer ou simplement te.... biser? (Alinedomina)


Pourquoi m'humilier, moi qui te dis
Tant de belles choses, tant de flatteries,
Qu'ai-je fait pour mériter ton dédain
Lorsque pour toi je me tuerais bien?

Tu décideras pour moi, dis-tu.
Je te laisserai faire comme de bien entendu
Mais sache qu'une plaie de toi
Jamais plus ne se refermera.... (Patrick-blessé)


Point de plaie, point de bosse
Si tu veux être pardonné par une belle,
Jette-toi d'un saut dans la fosse
Et renonce à ces demoiselles!

Plus un regard, plus un détour
Dans le noir, sous les projecteurs
Fais ton chemin et entre dans la cour
Les plus grands seront tes protecteurs (Alinejoueuse)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:48

Pendant ce temps, une vieille connaissance, Carpe Diem, tente de s’immiscer et reprendre la belle

Que me veux-tu, Carpe d'enfer,
Maudite envoyée de Lucifer?
Séduire mon inconnue? Souiller mon bonheur?
Oh, non! tu ne l'auras pas la reine de mon coeur!

Va- t-en! Change de chemin!
Va chercher ton sort loin du mien!
Oublie ma déesse et prépare tes malles;
Et casse-toi maintenant, maudite rivale! (Patrick-furieux)


Pourquoi ce courroux? pourquoi cette ire?
Ne sais-tu point que je ne suis pas de celles-là?
Laisse la belle, n'en fais pas une martyre
Dès ce moment, tu disparaîtras et hop là!

Laisses moi seule avec ces demoiselles
Tu auras droit à ce que nous nous sommes dit
Pas plus et pas moins, que ce soit un Edit!
Je t'en prie, éloignes toi comme une hirondelle (Alinetrèsfranche)


C'est ainsi que tu réponds à l'amour,
Au souvenir de cette bise qui me torture,
Au désir ardent d'un homme passionné,
Au feu brûlant qui ne cesse de s'élever?

Pour toi, mon inconnue, j'ai tout risqué:
L'orgeuil, le mariage et la renommée;
La belle Samantha et mes tendres bout'choux:
Edgar et Créon , mes deux p'tits bijoux...

Non seulement la barbe pour toi j'ai rasé
Mais à ma panse aussi j'ai dû renoncer!
J'ai fui les regards, ignoré les "Patriiiick",
Que reste-t-il du Bruel mythique??? (Patrick-désespéré)


Que me chantes-tu là? Un désir amusé?
N'oublies-tu pas la cause de notre entrevue?
Seul un pari gagné t'as évité une bévue
Et permis ce qui est d'ordinaire refusé

De grâce retourne à ta place, travée deux
Cette bise suffit, point ma couche tu n'auras
Ma joue fut accordée, mon lit tu ne visiteras
N'espère rien de plus et quitte ces lieux

Tu me parles de barbe et de panse
Croyant pour cela une récompense
Non mon ami, certes instant de pari
Mais point ne fut instant de folie (Alinedécidée)

Traîtresse!!! diabolique!!! insensée!!!
La bise au Parc fut donc mystifiée ?
Tes jolis vers, ton beau discours
Tout fut mensonge, rien qu’un sale tour ?

O princesse de mes rêves et de mes nuits
Si tu savais tout ce que j’ai pâti
Depuis ce beau soir d’il y a deux ans....
Fuyant mes fantasmes, étouffant mes élans...

Si tu savais ce que j’ai dû endurer
Pour chasser ton image, voyant l'autre arriver...
Faire semblant de craquer pour elle
Lorsqu’en secret, je t’aimais toi, ma belle... (Patrick-à-la-dérive)


L'autre? quelle autre? il y en eu donc une?
Depuis ce soir-là, tu me harcèles
Alors que tu cédas depuis des lunes
A cette intruse qui te fait la vaisselle!

Fille facile je ne suis, fille de joie peut-être,
Fille d'amour certainement,
Femme d'honneur assurément!
Pour t'aimer, il me faut tout ton être;

Une preuve, une seule suffira:
Renonce à tes plaisirs et tes jeux,
Et peut-être un soir tu me verras
Accepter et proposer un autre enjeu (Alineentredeuxjeux)


Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:52

Est-ce un rêve? Une illusion?
Est-ce une hallucination?
Est-ce un flash passager?
Est-ce une blague ou une réalité?

Laissez-moi! C'est l'Eden!
Non Patrick, faut rester zen!!!
Ma belle inconnue, ô ma Vénus...
Ma flamme grandit de plus en plus...

Devant vous, témoins de mes serments,
Je jure qu'à partir de ce moment,
J'oublie Poker, vices et femmes
Et que je lui appartiendrai, corps et âme...(Patrick-dévoué)



Tu oublies donc tout? enfin tu bouges,
Cependant tu ne renonces pas à ton vin rouge?
J'aimerais que près de moi, près de ma bouche
Tu viennes doucement sous la douche!!

Attends! Attends! Pas de précipitation,
Tant de choses à te dire, prête-moi attention:
Ainsi à dessein, tu mèneras une vie d'ascète
Tu éviteras tournées et petits cinq à sept,

Toutes ici sont témoins, toutes te regardent
Plus de mensonges, plus de tromperies
Un seul écart et tu devras prendre garde
Arme-toi de patience et de mon bip espère la sonnerie Alinequiprévient)

Je t’écoute et délicieusement j’obéis
Tes ordres, ma déesse, ne sont que poésie,
Je me doucherai du matin au soir
Shampoing, Gel douche et Drakar Noir...

Je m’épilerai aussi si tu veux,
Pour apparaître plus beau à tes yeux.
Quant au vin et aux mauvaises habitudes
Jamais plus ! et tu en auras la certitude!

La tournée 2006, je l’annule de ce pas:
Ni Bercy, ni Zénith, ni Olympia...
Mes fans m’aiment, elles savent que pour Patrick
Le bip bip c'est c' qu’il y a de plus magique ! (Patrick-prêt-à-tout)


Ainsi dés ma première semonce
Déjà tu cèdes, tout d'un seul coup!
Pas une épine ni une ronce
Ne viendrait piquer mon cou

Et m'avertir de ta duplicité
Mais je sais bien que la confiance,
L'honneur n'ont pas le droit de cité,
Alors je réagis et me dis méfiance!

En deux minutes, en deux secondes
Tu aurais perdu toute ta faconde
La belle devant toi n'est pas si cruelle
Mais crois moi, elle se sert de sa cervelle! (Alinetoujoursméfiante)

Je n’ai rien perdu, sois-en sûre et certaine
Le Patrick d’antan tu retrouveras sans peine
Celui que tu embrassas, celui que tu vis
Fier et viril en ce jour béni...

Pourquoi cette méfiance, ma tendre inconnue?
Crois-tu que je vise à des fins ambiguës ?
Respire à pleins poumons ; détends-toi ;
Je n’ai qu’un souhait : mourir dans tes bras...

Oublie les sales gueules, ta fierté de princesse ;
Rien de plus beau que l’amour, ma déesse.
Fais-moi confiance, tu es là... je suis là...
Alors lâche-toi.... oui...comme ça... avec moi.... (Patrick-séducteur)


Oh là! Quelle chanson me fais tu là?
Des vers, des vers..... toujours des mots
Me crois-tu amnésique ou parano?
Je n'ai rien oublié de ce Patrick-là!

Celui si frivole, celui si dispersé
Qui pour une nuit ou un baiser
Se laissait séduire même en coulisses
Et l'oubliait comme un simple réglisse!

Mourir dans mes bras me dis-tu?
Ce serait un échec et une honte pour moi
Ne sais-tu pas qui je suis, dans ton émoi?
Empêcher de souffrir est ma vie, l'oublies-tu? (Alinetrèsfière)


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007 - 18:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 19:57

Je te pardonne tout, petite orgueilleuse
La pudeur d'une princesse est si délicieuse...
Fuir, rougir, se dérober à l'amant;
Ce n'est qu'un plaisir que de te lire, à présent...

Entre les lignes je ressens toute ta passion
Ta flamme ardente et ta grande émotion
J’aime, je respecte, j’admire et j’apprécie
Et mon désir délicieusement s’amplifie...

Oh ! je n’ose même pas imaginer....
Ce que sera..... non, je peux pas prononcer!
Et pour ne pas souiller ce moment infini
Je me laisse aller à l’extase et à la rêverie.... (Patrick-envoûté)


Pardonner? me pardonner? de quoi parles-tu?
Est ce un délit? Est ce un crime?
Me refuser à toi, ici, et tu me tues!
Pour un simple poème, pour une rime!

A toi jamais je ne pourrai appartenir,
Entre tes bras, jamais alors je ne serai
Désormais loin de moi, sache te contenir
Reste dans tes rêves, il n'y a pas de vrai!

Plonge dans l'extase, rejoins le nirvana
Mais laisse-moi seule, crier ma liberté,
Parler aux oiseaux, rejoindre mon Anna
Jamais tu ne viendras en moi, c'est ma vérité! (Alinejalousedesaliberté)


Anna? C'est qui Anna?!!!!
Soeur? amante? ou une simple nana?
Ta vérité, dis-tu? Non, j'ose pas y croire!
Que la vie est cruelle avec toutes ces déboires...

Soudain je vois la réalité en face...
Mes rêves s'évanouissent et tout s'efface...
Les illusions tombent comme des feuilles d'automne
Et je reste là, soumis comme une nonne...

O ma déesse! ma Vénus! Mon élixir!
Pourquoi doit-on aimer si tout doit finir?
Rien ne m'apaisera.... Pourquoi??? Pourquoi???
Ce matin j'ai juste envie de me casser la voiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiix!!!!!! (Patrick-révolté)


Tu parles d'Anna à cause de qui tu resterais,
Là, à mes pieds, "soumis comme une nonne"
Oh mon bel ami, c'est elle que j'aimerai
Que j'ai aimé, que j'aime, la vie est bonne

Implore-moi, pleure à genoux,
Hurle ton désespoir, ça j'adore
Par pitié, jamais ne te laisserai dans les choux,
De grâce cesse cette scène que j'abhorre

Amour, haine, mépris, tous ces sentiments
Passent l'un après l'autre dans ma tête
Et sans cesse je ne vois que quand tu me mens
Que ce souvenir, que cela! tu vois comme c'est bête! (Alinevindicative)


Mentir ? Toujours mentir ? non, ce n’est pas vrai
J’ai eu mes faiblesses, oui ; du sadisme, jamais !
Ta bise m’a envoûté, je l’avoue, je confirme
Mais de là à mentir ! jamais ! et je l’affirme !

Quant à toi, ma tendre amie
Je te souhaite un bonheur infini
Vole dans l’espace, touche le ciel....
Que tes jours ne soit que du miel...

Alors ma belle et fière forumeuse
Si bise m’est refusée seras-tu assez gracieuse
Pour m’apporter un peu de chaleur
Dans ce monde qui me fait peur ?

Je rentre chez moi, je me mets en route...
Mais avant de quitter une fois pour toutes,
Un souhait, l’ultime, et le plus sincère :
A défaut d’être amants, m’accepterais-tu comme un frère ? (Patrick-lucide)



Envouté, charmé, ensorcelé, à ce point,
Mes lèvres t'auraient laissé ce souvenir.
Eberluée, étonnée, ahurie pour le moins,
Cette fragilité je ne l'ai pas vu venir!

Etoile ou homme, fantasme ou réalité,
Que veux-tu de moi, simple vestale?
Une bise était l'enjeu, je l'ai déjà cité
Et tu veux déjà que sur toi, je m'empale!

Aussi bel ami, mon refus n'était que détour,
Mais ne crois pas à un quelconque amour,
Une bise est un jeu mais plus loin tu vas,
Encore quelques hésitations, tu es si las!

T'accorder ou te refuser ce corps soyeux
Me livrer, mais je n'en crois pas mes yeux,
Pour moi seule, découvrir dans la pénombre
Ce que toutes ne voient.... que ton ombre! (Alinesurprise)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 20:02

Oui, je suis las. Sur ce point tu as raison...
Je comprends plus rien, tu me mets en prison...
Par amour ou par pitié
Par courtoisie ou par amitié,

Voudrais-tu, une fois pour toutes,
Avant que je ne me mette en route,
De tes vers ci-dessus,
M'expliquer le contenu?

Car j'avoue ne pas avoir compris;
Lassitude? Fatigue? peut-être oui
((((Et peut-être aussi que ma médium,
La dénommée Yasminella, baigne dans l'opium!))) (Patrick-confus)



Que ne comprends-tu, cher nomade?
Tu es homme d'artifice et de façade,
Peu connaissent ton vrai visage
Pour beaucoup tu n'es qu'un mirage!

Je ne suis que réalité et non conceptuelle,
Une promesse et je renaîs, j'optimise,
Une déception, un mensonge et j'agonise
Jamais on ne me plante dans une petite ruelle!

Trop de femmes tu as laissées, abandonnées
Comprends-moi, elles se sont toutes données,
Séduites, confiantes et pleines d'espoirs
Puis laissées le matin, dans le désespoir! (Alinepartagée)


Non, ma chère, tu ne m'auras pas!
L'orgueil blessé ne fléchit pas
Va offrir ton corps soyeux
Loin de moi, sous d'autres cieux!

Je suis un homme qui fait son chemin;
Point d'auréole ou de halo inhumains
Je pleure ou je ris, je souffre ou jouis
Tu connais le Bruel, point le Benguigui.

O mon inconnue, je maudis ce pari,
Ce soir de mai qui fit de ma vie
Un éternel séisme, un cri de passion...
Que veux-tu? Qui es-tu? Ange ou démon??? (Patrick Benguigui)



Plutôt démon, certes point ange
Crois-tu qu'en repoussant le cours de tes sens
En me jouant alors le jeu de l'absence
Je deviendrais facile, pour ces échanges?

Crois-tu que nos corps se serreront?
Que nos lèvres tremblantes se toucheront?
Crois-tu à cette éventuelle caresse
Et vois-tu en moi une quelconque faiblesse?

Non non, homme public, homme de scène,
Tu peux la jouer hautaine ou sans gêne,
Je sais quant à moi quand s'arrête ton chemin
tu passes, tu vas, tu viens et restes mon voisin,

Ici même, dans ces travées, mon souvenir
A jamais reste gravé et tu veux y revenir,
A quoi bon me repousser, pourquoi me mépriser
Aujourd'hui tu refuses, demain tu seras leur risée! (Alineéberluée)

Toujours la même musique, j'en ai marre!
Ce jeu je le connais trop bien...
S'approcher puis s'éloigner, et faire croire
Qu'on te fait une faveur! Putain!

Ferme les yeux; le monde est un chaos
Ecoute la voix du silence...
Laisse-toi bercer par les flots
Par cette musique tiède et intense...

C'est là la vie, c'est là que le coeur bat...
Pendant que tout se tait autour,
Tes sens s'éveillent et tu sentiras
Le frisson magique de l'amour....

Pourquoi chercher si loin la clef du bonheur?
Elle est là, entre nous deux.... tu la vois?
Si tu tends la main je te donnerai mon coeur...
Enfin.... un peu plus.... beaucoup plus, va! (Patrick-coquin)


Putain, dis tu! Cherches-tu un baiser vénal?
Fille de joie peut être, ai-je dis il y a peu,
Femme de coeur ai-je aussi assuré au final,
Fais ce que bon te semble, fais comme tu peux,

Sois un homme ou sois un mâle
Que t'importe si à d'autres tu fais du mal
Mais moi, sois-en sûr, en aucune façon
Tu ne m'auras de cette triste façon!

Je ferme - oui - les yeux, assurément
Mais je vois toujours ce trouble évident
Cette personnalité, ce dédoublement
Toi là-bas sur scène, mais ici, en patient!


Je vais, je viens, je m'éloigne, je reviens,
"Me donner à toi, m'offrir aveuglément":
Et pourquoi penses-tu que c'est si bien!
Vénale peut-être, femme aussi, c'est dément!!!!! (Alinetrésféminine)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 20:06

Vénale ou platonique..... peu importe
Je sens le désir monter en moi....
Viens ma Vénus.... me laisse pas....
Je t’en supplie... ne referme pas la porte.....

J’ai envie de toi....... tout court......
De ton corps chaud et soyeux...
Regarde-moi..... ne lis-tu pas dans mes yeux
Le feu du désir.. .l’ascension de l’amour.... ?

Amour ou désir..... ou les deux....
Je ne sais plus rien..... tout se superpose
Je ne vois que toi.... je ne sens qu’un feu....
Le monde peut s’écrouler.....allez...oui...ose....

Ose et je te dirai..... mon plus beau poème
Celui qu’aucune femme n’a entendu....
Ma plus belle chanson... c’est pour toi.... je t’aime.....
Je t’aime tout court... Ose.... je te laisserai plus... (Patrick-in-extremis)


Tu me supplies c'est bien, il me faut plus,
Tu m'implores c'est mieux, j'en veux encore,
As-tu renoncé à ce public qui t'adore?
Je te veux à moi, à moi seule, et pas plus.

Renonce à tout et tu m'auras à toi
Cesse tournées, tables et plateaux
Plus de "nanas", plus une sous ton toit
Plus de cartes, pas même en châteaux!

Alors... alors peut-être seulement tu pourras
Caresser de tes doigts mon corps et l'enflammer
Alors... alors peut-être qu'avec moi tu vibreras,
Et fera naître ce désir, ce qu'on nomme "aimer"

Aimer de corps, mais point de coeur
Des corps à corps tout en choeur
Tu viendras et seras mon âme soeur
Mais stop!.... attention si tu fais le joli coeur! (Alineverslavictoire)


C’est merveilleux.... C’est de la poésie...
Celle qui touche et qui fait vibrer....
Celle qui envoûte et qui anéantit...
Oui, dis-moi encore qu'on va s’aimer!

Cartes? tournées? c’était peut-être une aut’ vie?
Oh! mais je ne sais même plus qui je suis...
En un clin d’oeil tout s’est envolé....
Je ne veux pas savoir.... je n'ai pas de passé...

Je n'ai pas de souvenirs..... je n’ai qu’un présent...
Suave..... soyeux.... chaud.... brûlant....
Dans ma tête une infinité de mirages
Toujours ton parfum.... toujours ton image....

Allez....ose... je ne peux plus vivre sans toi
Sans sentir ton cops vibrer avec moi
Sans poser ma langue sur tes lèvres en feu
Puis descendre..... vers le bas... peu à peu... (Patrick-incapable-de-signer)


Amnésie de l'amour, amnésie de luxure
J'hésite encore à te donner ta chance
La mérites-tu? offre moi une parure,
La veux-tu? alors quitte la France!

Viens avec moi, ou mieux rejoins-moi
Je partirai loin, au délà des cieux
Garde confiance et prépare ton émoi
Je te quitterai un temps, loin des yeux,


Dans mes nuages, loin de ton horizon,
Je t'attendrai, une dernière fois mis à l'épreuve
Ne me trompe pas, fais-toi une raison,
Penses à mon corps, et donne une preuve!

…………………………………………………………………………………………….


Amour je suis, je serai.... Eros... Lesbos....
Humble et hardi tout à fois, tu pourras,
Jusqu'à ce que j'entrevois cette bosse,
Alors la nuit sera longue, douce et tu verras..... (Alinequirigolebien)


Me voilà loin, très loin, tu es là-bas
Dans mes nuages en haut, toi tout en bas
Reste de marbre, j'enlève mes bas
J'attends, je vois, tu parles tout bas.....

C'est bien, tu hésites
Ne cèdes pas trop vite
Avant de me rendre visite
L'amour c'est tout un rite!

Tu abandonnes
Et je me donne,
Ma volonté est bonne
Comme une Madonne!

Femme lointaine
Femme mondaine
Femme certaine
......
Femme prochaine (Alinefemmefemmefemme)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 20:10

Je te rejoindrai où que tu sois...
Je touche le ciel avec ma main
Je n'entends plus que des refrains
Du monde entier je suis le roi...

Ensemble on volera bien haut
Dans le bleu infini des cieux
Nous naviguerons à deux
Libres et légers comme des oiseaux...

Nous laisserons sur terre
Ce bonheur éphémère
Et ces vieux coeurs essoufflés...
Ces tristes jours traînés
Par des rêves insensés
Au goût aigre et amer...
Ces sourires idiots
Qu’il faut subir
Jour et nuit...
Cette bande de salauds
A qui l’on doit sourire
En étouffant les cris...
Ces flashs aveuglants
Qui nous tiennent prisonniers
D’une image fausse et figée
Qu’on vénère cependant...

Je veux vivre avec toi cet instant éternel
Tu enlèves tes bas, je laisse mes yeux
Faire le reste. Et mon corps, tout en feu,
Te lances une petite grande étincelle.... (Patrick-en-feu)


Avec tes seuls yeux, tu me dénuderas
Avec respect, doucement et simplement,
Avec mes lèvres je te guiderai lentement
Avec émotions tu me séduiras.

Loin , nous serons loin de tout, de toutes,
Nous, nous serons proches, dans ce désert,
Même sans confort, que cela nous coûte
Ensemble, nous irons jusqu'au dessert

Ce dessert que j'attends, ce dessert que je veux
Que mes doigts iront exciter, provoquer......
Ce dessert que j'ai, que je rends si nerveux
Ce dessert qu'à pleine bouche, j'aime déguster.

Amants enfin? Amants toujours?
Simple fantasme? Amants d'un jour?
Sois un homme, pas un petit macho
Sois simple et beau, et ce sera chaud! (Alinetoujourstréshot)


Tu es là juste en face de moi,
Je me perds dans une symphonie d'émotions
Et dans ce grand concert de sensations
J'approche un peu; tu ne recules pas...

Je laisse mes yeux parcourir ton corps
Délicieusement.... Rien ne presse...
Je laisse mes sens imaginer ces trésors,
Deviner leur odeur, leur caresse...

Nos regards se croisent involontairement
Un frisson solennel m'envahit...
Je perçois en toi le même tremblement
Tu essayes te dissimuler, il t'a trahie...

Ca devient dur, ça devient fort
Sous ton corsage noir et transparent.
Il va craquer, exploser, je le sens!
Tes yeux m'interpellent, les miens t'implorent... (Patrick-indomptable)


Déjà face à face, pas encore contre ta peau,
La mienne tremble, c'est vrai j'ai froid,
Donne-moi ce long et noir manteau
Sans qui même tu paraitrais un roi,

Regarde mes yeux, et non mes seins
Je suis bien moi et non une pub avec Casta
S'ils t'interpellent, ose venir vers mes reins,
Ose me toucher, me sentir, sur un air de rasta,

Oublies ta musique, respire la mienne,
Entends mon soupir, bois mon ivresse
Vis ma vie, accepte-la, et oublie la tienne
Ne chante plus, ne parle plus, c'est notre messe!

Ca devient dur, ça devient fort!
Mais il s'agit bien de ton propre corps
Attends, déjà je pense, même si tu maitrises,
J'ai peur de l'après, dés que tu m'auras prise. (Alinequireprendlamain)


Tu trembles comme une feuille ; j’enlève mon manteau
Tu me regardes faire sans prononcer un mot
Tes yeux en disent long, tes lèvres aussi...
Je viens vers toi, n’aies pas peur ; oublie...

Oublie qui je suis, oublie d’où je viens...
Oublie mon nom, oublie le tien...
Ecoute nos soupirs dans le silence du néant
Tout est là..... ici.... écoute l’instant...

Manteau en main, j’en sais plus quoi faire
Je souris, je le laisse tomber par terre...
Ouffff..... je me sens plus libre et plus léger
Tu me souris...... ça me fait craquer !

Sur tes lèvres entr’ouvertes je promène mon doigt
Coquine ! Tu en profites bien à ce que je vois...
C’est devient plus dur, ça devient plus fort....
Oui, cette fois-ci il s’agit de mon corps!

Je maîtrise, t’inquiète. Pourquoi dis-tu « après » ?
Ne devance rien, essaye t’éterniser...
Sur ton corps brûlant je passe mon doigt
Ca devient incandescent, mais je ne cède pas... (Patrick-incandescent)


Oui je tremble, sont-ce tes doigts?
Oui je frémis est ce le blizzard?
Oui je frissonne, est ce le froid?
Oui j'ai peur, est ce ton regard?

Je ne sais plus, tout est si surprenant,
Mon corps me dit : « va », c'est si rare
Mon cerveau dis non, mais c'est tentant
Que faire, que dire, c'est si bizarre!

Mon manteau est à nos pieds, je suis là
Presque nue, mon coeur dévoilé
Plus de pudeur, le plaisir décuplé
J'hésite encore, me donner..... oh la la!!!!!

Attends, attends, profondément je respire,
Je brûle, j'ai froid comme une malaria
Quel choix! quel dilemme! c'est encore pire!
Un instant, juste le temps d'écouter cet Aria ! (Alinehorsdutemps)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 20:15

Surtout ne dis rien, marre des mots !
Tu as froid ? mais tu brûles, quoi !
Regarde-moi encore une fois
Recharge-toi et vide ton cerveau...

Marre des équations! marre des préjugés!
Un homme et une femme face à face,
Seuls, presque nus, beaux, excités...
Feraient-ils autre chose, quoi qu’ils fassent ?

Trop tard... j’entends plus les mots
Je coupe court à tout ce chaos
Sans hésiter, sans réfléchir
Je réponds enfin à l’appel du désir

Je pose mes lèvres sur les tiennes
Chutt... ne dis rien... lâche-toi...
Je sens le bout de ta langue sous la mienne
J’oublie l’univers et me perds en toi... (Patrick-qui-ne maîtrise-plus)


Droit dans les yeux, je te regarde,
Tant de sensations et de contradictions,
Presque nus, si près, est ce que je te garde ?
Pourquoi si mal prendre toutes mes questions ?

Cette douce musique de Bach en fond,
Apaisante, elle guide ma langue si agile,
Elle accepte ce doux contact si profond
Viens, viens, allons vite, et sois habile

Je sens ton corps, tu me renverses
J’entends cette musique, elle me traverse
Je ne vois plus rien que cet éblouissement,
Je ne suis plus dans ce monde, c’est dément!

Le temps s’arrête, c’est le jour ou la nuit ?
Mes tempes brûlent, mon front perle,
Au fond de tes yeux, je vois ce qui luit
Et ce souffle qui siffle comme un petit merle (Alinequioublietout)

Laisse-toi partir comme Orphée aux Enfers
Sentir l’impact du feu sur le fer;
Descendre jusqu’au fond, plus à fond
Vivre intensément toute cette fusion

Ta langue habilement m’explore
Je fais de même...oh... j’adooore..
Je descends vers ton cou...oulala !
Tu m’as fait peur....Hey, ça va ?

Ca va ou ça ne va pas ?
Bon pas grave si tu ne réponds pas
Ton soupir suavement se vocalise
Pas besoin que tu me le dises...

La musique de Bach bat plus fort
Tu me frôles, ça m’embrase encore
Je cherche ton nom, je le connais pas
T’es simplement divine, et puis là... (Patrickembrasé)


Enfin un corps qui lentement se rapproche...
Mais, avec mes aventures où la déception
Laissait trop souvent place a la satisfaction
Je m imaginais déjà une fin très proche….

Un jour en effet, pluie battante, nord de Paris....
Pas très loin des grands oiseaux métalliques....
Un hôtel, une chambre superbe… et le voici
Mignon , souriant, sexy, mécanique

Avenant, appétissant, à croquer.. mec à nique,
Un rayon de soleil par ce temps
Digne de Brel.... « La valse à mille temps »
Mais que dis-je ? Ce n'était même pas érotique!

La conversation reprend avec les mains
Et… ouf…. les corps se frôlent de nouveau
Il n’a rien perçu de ce passage si vilain
Plus de contrôle, on laisse venir, c’est beau !

Beaucoup de fioritures, pas de superflu
Lentement on passe aux choses sérieuses
Explorant chaque position, une m’a bien plu
Chaque meuble de la chambre, table, chauffeuse

Je peux prétendre que jamais, avant ce nain,
On ne m'avait ainsi contentée, aussi comblée
Aussi bien avec une bouche et des mains...
Une longue pause donc fût très appréciée …

La suite, fut une découverte constante
Intense, émouvante et stimulante...
Par toutes les parties de mon corps...
La suite fut encore mieux... d’abord… d’abord(Alinepeutetrenostalgiqueohnon!!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Mer 28 Mar 2007 - 20:31

Oui c’est fluide comme un fleuve qui va
Qui connait son chemin sans savoir pourquoi
Poussé par un courant de plus en plus violent
Secoué par la force des cascades et des torrents...

Je me rapproche encore et encore
Serre-moi, frôle tes seins sur mon corps
Ton corsage est de trop entre nous;
Un geste habile et c’est moins flou...

Laisse-moi te regarder un peu...
Tu es belle, je te dévore des yeux
C’est toi qui me guide maintenant
Oh que j’aime ton audace à présent...

Tu prends mes mains, tu sais ce que tu veux
Tes seins me rendent fou.....et puis ce creux…
Je tourne autour, tu aimes tellement
J’apprivoise un peu plus, délicatement...


Ca m’enivre, ça t’enivre aussi ?
Ton regard te tigresse me dit que oui
Ton soupir s’élève et me touche si fort
Et on plonge dans un magique tourbillon sonore... (Patrickenvoûté)

………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………

La nuit tombe; serre-moi plus fort
Passe-moi la chaleur de ton corps
Je suis saoûl à présent, saoûl de toi
Respire mon ivresse et enivre-toi

Embrasse-moi.... ici... là..partout
J'en veux encore... je veux tout
Viens.... dansons jusqu'au matin
Au rythme de nos langues et de nos mains...



Danser ? Quelle idée ! Non, je suis si bien,
Apaisée, la chambre dans la pénombre
Mon corps moite, allongé, allons viens !
Encore plus près, mais je ne vois que ton ombre

Déjà si loin de moi tu paraîs tout-à-coup
Un enchantement éphémère ou une simple absence ?
Je n’entends rien, pourquoi ce silence ?
Je me sens seule, oubliée…. déjà debout ?

Je fais parfois un rêve dans lequel j'imagine
Un homme doux, poète taquinant quelque muse.
Mais notre ami préfère amuser les coquines
Et veut savoir sur qui pointer son arquebuse


Ce rêve me hante, au plus profond de l’extase
Ce rêve me rappelle à la méfiance, prise certes,
Dominée jamais ! Ton ivresse me rend nase
Tu me parles, je n’entends plus ! je suis à Bizerte ! (Alinequicraint)

...


Silence gêné, Lui, l'esprit déjà ailleurs ?
Elle, elle reprend vite ses esprits, c'est l'heure!
Anticiper la tromperie, la lâcheté, éviter les pleurs
Reprendre la main, lui montrer qu'il n'est que malheur……….

Tu restes planté là... la bouche ouverte
A ne plus savoir que dire, que faire
A chercher quelque maléfice à m'en rendre verte!
Non NON !, plus d'histoires, retourne à tes affaires!

Dix minutes par ci, un passage par là
Je ne suis plus de celles que l'on mène ainsi
Avec des hésitations, avec des "...mais si..."
Ou je me casse, ou tu reviens par là,

Quelques jours de pénitence te feront du bien,
Réfléchis et songe à ce que je dis, fini le mépris!
Terminé d'être la poupée, celle qui fait du "bien"
Vas dans ton errance! Je ne t'ai donc rien appris?

Pas de réponse?....silence et tu abandonnes.....
Tu pars dés qu'une femme se donne
C'est donc ta quête et unique plaisir
Accumuler les partenaires et t'en divertir.......

Adieu ou au diable, à toi de choisir,
Retournes à tes planches et coulisses,
Vas au loin, laisse moi et reprends tes loisirs,
Je m'en vais là ou m'attend ma tendre complice! (Alineintraitable)

.......................................................................
.......................................................................
.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Jeu 29 Mar 2007 - 18:16

14 mai 2006… Anniversaire de Patrick….

Les Pat’in Net sont connectées sur le tchat et attendent un miracle : Patrick en personne ! Mais Monsieur est occupé ailleurs……. Le lendemain…….


Nuit de rêve... nuit d'amour... nuit câline...
Eveillée... caressée... aimée.... Oh Aline!
Longtemps, souvent, tu te souviendras
De cette nuit passée ardemment dans ses bras....

Double plaisir, symphonie des sens
Les yeux sur l'écran, les doigts sur nos corps
Des rires en vous voyant, des cris de jouissance,
Yasmina en Patrick, nous entrelacés très forts

Vanessa en Amanda, quelle surprise!
Heureusement que la vraie n'était pas surprise
Heureusement que la vraie, occupée, était prise
Hier soir, pour la première fois il m'a prise!

Merci les filles d'avoir bien voulu être avec nous
Juste une question de décense, mais c'était bien nous
Dans de multiples ébats , pas très loin de vous
Juste un écran, une souris, nous étions près de vous

Il a bien ri
J'ai bien joui
Puis endormis
Sans un cri

Le rêve est passé
Mais quel rêve?
Ce fut réalité
C'est la vérité
D'Adam, je fus l'Eve
Le futur comme le passé.....
Ne m'en voulez pas,
Vous ne l'aurez pas.....

Je l'ai emporté.....
Au ciel, il m'a portée
Au Zenith il m'a amenée
Je l'ai emmené, emmené, emmené, emmené, emmené.................................... (Alinequisem….. mène)


Je trouve pas les mots; je suis anéanti
Est-ce que le septième ciel ça s'écrit?
Est-ce que l'émotion ça se peint?
Est-ce que les frissons ça se feint??

O les mots sont impuissants ce soir!
Même les chansons perdent leur pouvoir
Même la musique aujourd'hui me trahit
Seule une image à présent m'envahit...

C'était beau.... c'est trop peu dire
Aline! ton prénom me fait frémir!
Ton regard me pénètre comme un glaive
Ton corps fait monter toute ma sève

Pardonnez-moi
La Muse de la poésie
Ce soir je ne la trouve pas
Hier elle m'a souri
Etendue sur le lit
Et m'a ouvert ses bras...

Et puis, après....
(Je le garde pour moi!) (Patrick-en-extase)



Ca se voit!
Un Patrick
Ca s'excite
Sa sève ça se boit
Un frisson ça se mérite
Avec ou sans fric....

Pénétré ton corps à toi,
Que devrais-je dire moi?
Mon meilleur souvenir?
Arrivé la haut, pas à pas
Quand tu voulais m'en bénir
Au moins tu ne chantais pas.......

Une suite, bien-sûr, il y aura?
Un autre endroit nous serons
Dans quelques jours, il le faudra
Annoncer ensemble notre passion!

Devant caméras et publics,
Et même les plus sceptiques
Nous verrons côte à côte
Dans une loge, sans fausse note!

De nouvelles travées,
Un village bondé,
Une ambiance de feu
Avez vous deviné
En quel lieu
Nous serons tous les deux........?????? (Alineverslimprobable)


J'y serai!!!
Nouveau court, nouveau lit
Nouveau lieu, nouvelle nuit
Et toi à mes côtés!

Je te reconnaîtrai
Par un bise, par un geste
Par une caresse si leste
Avec toi je partirai

Je te séduirai
Avec tact, avec passion
Avec la même émotion
Que celle du 14 mai

Je te dirai
Mes désirs, mon amour
Mes envies de toujours
Et je t'aimerai..

Encore et toujours..
Jusqu'à voir le jour
Et après recommencer
Te reséduire pour t'aimer
T'aimer pour toujours
Jusqu'à l'éternité... (Patrick-amoureux)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Jeu 29 Mar 2007 - 18:18

Le vingt-huit, deux fois plus fort
Le quatorze, c'était très bien
Le vingt-huit on redémarre, tu viens!
Le quatorze c'est déjà un lointain port.

Avant, tu attends, tranquillement tu espères
J'aime faire peur, hanter, angoisser
A toi de savoir, si tu veux ou si tu en as assez
A temps tu seras, ou non, prends tes repères! …… (Alineexfantômette)


12 jours d'attente! le décompte recommence!
Faut souffrir à ce point pour faire ce qu'on pense?
Pour penser ce qu'on veut, pour vouloir ce qu'on aime,
Pour aimer celle qu'on veux, pour aimer sans dilemne?

Pourquoi tant de barrages pour un acte d'amour?
Tu sais ce que c’est que d'attendre douze jours?
Et pourquoi là-bas? pourquoi pas ici?
Pourquoi pas chez toi? pourquoi pas Neuilly?

Pourquoi des rendez-vous? des amours sur mesure?
Des poèmes incandescents, des mots qui torturent?
Des vers passionnés, qui vont droit au corps
Criant le désir de plus en plus fort...

I want it all! I want it now!!
Should I teach you, or you know how?
Dois-je le dire encore plus haut?
D'accord, pas grave: Te quiero!!!! (Patrick-in-love!!!!)



Pourquoi ces questions? tu me connais!
Des interrogations? je suis imprévisible!
Hier ce fut toi, aujourd'hui tu m'es invisible
Un nouveau jour, j'oublie tout et je renaîs

Demain?.... demain sera demain
Demain? Surprise tu auras, serais-je là?
L'amour n'est pas routine et train-train
L'amour n'est que suspense, serais-je bien là?

Nous vois-tu? Tous les soirs gardant les enfants,
Attendant qu'ils s'endorment pour enfin vivre,
Point de cela pour moi, je m'en defends
Du matin au soir, la vie! jusqu'à en être ivre

Pas de contrainte, pas de tabous, pas de limites,
Dans ma vie, la liberté est le seul vrai rite
A toi de choisir, confort et dame sérieuse
ou bien, vie dissolue et Bise joyeuse! (Alinetellequenellemême)


Alors justement, femme imprévisible,
Ne me donne pas de rendez-vous précis!
C'est tout ce que je réclame, c'est tout ce je dis
Rendons à l'amour sa magie intraduisible.

Non, l'amour n'est point routine
Hier ici, aujourd’hui, là ; demain on sait pas
Peut-être online, peut-être sur un toit
Mais jamais réglé d’avance, belle Aline !

Deux regards se croisent et tout s’ensuit
Hasard ou coïncidence, peu importe.
Princesse ou fille de joie, marquise ou escorte
Deux coeurs et deux corps sont désormais unis

Alors si tu me vois, ici ou ailleurs
Si nos yeux se croisent de nouveau
N’hésite pas à retourner là-haut
Où nous attend, impatient, le Bonheur. (Patrick-encore-et-toujours)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Jeu 29 Mar 2007 - 18:20

Plus escorte que marquise,
J'en fais toujours à ma guise,
L'imprévue c'est moi, je décide,
Rendez vous peut être un grand vide...

Plus catin que belle princesse
Pour séduire je n'ai de cesse
Que d'amener qui je veux, cette proie,
Là où je la dévorerai sans émoi.

Call girl ou simple employée
Toujours à rire à gorge déployée
Des aventures d'un homme en rut
Croyant s'offrir les charmes d'une petite put',

Avec moi, courtisane et fière de l'être,
Mangeuse d'hommes, simple joueuse
Croqueuse, Vénéneuse, Allumeuse
Tu seras là, à l'heure, et où je veux être! (Alineunpeuputesurcecoup)


Tu veux donc me conduire à ta guise?
Me séduire sans que je te le dise?
Me faire croire ton indifférence
Et que sans problème t'y renonces?

Je t'en veux point; la fierté a sans charme
Et la galanterie de l'homme en est l'arme
Prends ton temps ma Belle Aline
mais attention! sourtout pas de routine!

Je dégage de tes vers, fiers et pudiques
Une indéfinissable charge érotique
Jeux de mots, lapsus et jolies allusions
Involontaires, soit! mais imbibés d'émotion.

J'irai avec toi au bout du monde
Sois mon guide, ma Muse féconde.
Demain ou dans un mois; ou peut-être jamais
Mais de grâce, pas spécialement le 28 mai!!! (Patrick-très-cool)


Ce sera le vingt huit, ou bien alors jamais
Marie sera là, attentive, pas loin du Village
Et pour oublier notre grand écart d'âge
J'espère que cette fois tu seras moins laid!

Habille-toi mieux, de mille couleurs
Ce sera un dimanche, alors point de noir
Je sais que tu veux masquer ventre et peur,
Changes d'atours pour aller faire la foire!

Ce sera donc dans onze jours et pas avant,
Je sais, dans les vestiaires, où il y a un divan.
Dés que Tatiana entrera sur le court,
Nous filerons discrétement par la cour....... (Alinefineconseillère)

Ce sera le vingt-huit, sinon jamais?
Ben tant pis alors, oublie-moi
Renonce à tes désirs inavoués
De l'amour tu apprendras le be-a-ba!

Crois-tu m'attendrir à l'infini
Avec ton allure d'escorte-marquisée?
Fierté, soit! Pudeur, j'apprécie
Mais snobisme et arrogance, jamais!

J'y serai aussi, là où tu seras
Mais n'espère pas de moi le moindre geste,
Le moindre regard, ou le moindre pas.
Sauve le souvenir, c'est tout ce qui te reste.

Parmi la foule, peut-être on se verra
Habillé en noir je serai, rien à faire...
Et cette journée sacrée ne sera
Qu'un vingt huit mai quelconque sur la terre. (Patrick-assagi?)



Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Jeu 29 Mar 2007 - 18:22

Adieu

On est tous dans le désespoir
Si l'amour n'existe pas
Au moins fais-le savoir

Adieu

Je n'ai plus d'illusions
Mon coeur est fatigué
Il change de... direction. (Patrick-dans-le-noir)


Ce sera le vingt-huit ou jamais
Tu choisis, sinon jamais

Adieu

T'attendrir?
Plutôt en rire!

Adieu

Je te croiserai
Aveugle je serai

Adieu

Escorte sûrement
Servante pas du tout
Putain certainement
Serpillière, jsuis pas un coup!

Adieu

A mes conditions
Rien de plus!
Pour tes illusions
Jamais plus!

Adieu (Alineetsescertitudes)


Ben Adieu!

Pourquoi tu es là si tu me laisses?
Pourquoi tu me poursuis sans cesse?
Ce sera le vingt-huit ou jamais?
non, j'en veux plus. Je m'en vais.

Adieu (Patrick-décidé)


Faisons ainsi,
Plus de mais,
Plus de si
Adieu.. à jamais! (Alineplusquecertaine)

………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………

Vide est le monde
Vide est la vie
Vides sont les secondes
Sans toi qui me souris... ( Patrick-nostalgique)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Jeu 29 Mar 2007 - 18:25

Maintenant tu as Laure
Tu lui as fais les yeux doux,
Moi je suis pure comme l'or
N'espère pas de moi un redoux!

Je n'ai pas l'esprit gore
Je t'ai vu avec Manaudou
Et voilà ton nouveau sport
Balle ou eau, quel est le plus doux? (Alineseraitjalouse)


Entre Laure et toi il y a l'éternité!
Crois-tu que je sois assez frivole
Pour vous mettre dans le même panier?
Marre de ces rumeurs! Ras le bol!

C'est ainsi que vraiment tu me vois?
Lorsque dans mes bras tu t'es jetée
C'est cette image qui t'est restée de moi?
Je croyais pourtant qu'on s'était aimés... (Patrick-blessé)


Charmée de me savoir dans un panier!
Panier de crabes? à reculons?
Panier à salades? en prison?
Panier percé? je ne puis le nier!

Aimés? ou fait l'amour?
Je t'ai donné une heure, un jour
J'ai choisi le lieu
Pas de hasard, alors Adieu! (Alinecampesursaposition)


Aimer ou faire l'amour pour moi c'est pareil
Je ne vends ni câlins, ni caresses, ni plaisir
Je n'achète pas de corps pour un peu de soleil
J'aime et c'est tout, et qui aime désire... (Patrick-orgeuilleux)


Moi j'aime, je ne fais pas l'amour, c'est naturel
Je ne vends rien à ceux que j'aime, je me donne
Pour ces personnes-là, je suis toujours belle,
Pour les autres, je suis plus sauvage qu'une lionne (Alineplusescortequepute)


Une belle qui aime c'est romantique
Une sauvage qui désire c'est érotique
Belle ou sauvage, j'aime les deux
Belle et sauvage c'est encore mieux

Tu vois mon Aline belle et sauvage
Ton Patrick n'a pas tourné la page.
Il t'invoque, de flatte et t'invite...
Quand tu voudras, sauf le vingt-huit! (Patrick-galant)


Je suis flattée, oui! surtout mon ego
Mais de la à croire que j'irai tout de go,
Un monde est à franchir, un Rubicon à sauter
De Charybde en Sylla, pas question de me hâter.....

……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..

Aujourd'hui c'est déjà le vingt-huit
Je sais qu'il n'est pas sorti de sa cuite,
Il reste seul à cuver, dans son secret
Qu'importe le jour, il restera discret

Ailleurs ou ici
Veni vidi vici
Avec ou sans Sissi
On vous dira, mais si, mais si! (Alineflattéeetreconquise????)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Ven 30 Mar 2007 - 10:17

Acte II: Intermèdes....


Si je bise, je biserai, mais point la même bise, une bise de feu et de soleil... pas une bise de pari à saint Denis... une bise d'Auteuil.......

Scène I:


Devant ma télé, tenue de soirée (enfin tenue de ma soirée, pas d'une soirée).....
...... scotchée d'émotion par la présentation du film "Indigène"... que vois-je en résumé de la journée de Cannes ?????...... Bruel montant les marches, incognito, reconnaissable derrière ses lunettes de soleil et son costume noir... enfin incognito, pas tout à fait... se prêtant aux jeux des caméras... hihihihi... et la nouvelle tombe! Arrivé à Cannes le matin, il repart le lendemain donc ce matin.... et un suspense inouï commence à envahir LE FORUM..... sera-t-il le 28 là où il doit être?... là où Yasminella ne veut pas qu'il soit, exigeant un hasard hasardeux et aléatoire, pour ne pas dire paradoxal (ok.. si je continue sur ce ton, Magali ne va pas me lire...) .....
Et bien voilà... 36 heures d'attente..... nous séparent de l'ouverture de ma quinzaine printanière - période propice aux amours et aux plus folles folies.

Une rare question se pose toutefois... sera-t-il à l'Ouverture? ou à la Fermeture? et oui, Cannes s'achève demain..... Ubiquité?... nous verrons bien...... (Alineenquestions)

Scène II:

Stade de France.... 18h
Dernière soirée de liberté avant le marathon de la quinzaine... deux beaux matches en perspective... des petits jeunes, qui vont pour certains gagner la Coupe du Monde 20h 14......
21h
Dernier match de Barthez, Zidane, Thuram, Makélélé à Saint Denis.. . premier de Ribery..... bon, soirée un peu terne au niveau foot.... mais comme d'habitude super ambiance.....
23h
Direction le O'Sullivan (Grands Boulevards)
Un mec en costume noir et lunettes de soleil me drague... qu'il est mignon, le chéri...... "débile attitude"... j'ai d'autres chats à fouetter et à fêter ce soir....... quelques Vodkas plus tard.... retour (presque) sage... et oui faut être en forme à partir d'aujourd'hui!!!!!!!!!... 28 mai...... euh je vais vous dire un secret, Bruel ne sera pas là aujourd'hui..... les réserves de Yasminella l'ont mis en fureur...... il reste au Sud au sein de son secret.... m'en fout ya d'autres gens à draguer à Roland Garros...... La bise d'aujourd'hui sera pour.... (Alinequisait)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Ven 30 Mar 2007 - 10:20

La bise d'aujourd'hui sera pour....

Tout autre que ton amant d'une nuit
Celui que tu as laissé fuir par entêtement
Celui qui tu aurais bien aimé avoir ici
Sur la terre battue ou sur quelque divan...

Je préfère Cannes et ses marches solennelles
Lunettes et costume noir, allure de star
Où les clins d'oeil des belles demoiselles
Me cherchent et me poursuivent de toutes parts..

Patrick-the-star


Commentaire de « Mag »: et ben si, il était bien à Roland Garros aujourd'hui, notamment sur le court central Philippe Chatrier pour le match d'Amélie Mauresmo.........probablement avec les mêmes lunettes de soleil qu'à Cannes!!!

Oh Mag!!! tu ne connais pas la discrétion ???
Ma présence j'aurais bien voulu cacher!
T'aurais quand même dû faire attention
Avant de me trahir et de tout révéler!!!

(Patrick-vexé)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Ven 30 Mar 2007 - 10:29

Scéne III: Entrée en matière

Dimanche frisquounet, habillée de noir (on sait jamais, si j'allais rencontrer mon alter ego mâle, qu'on se reconnaisse!)..... nous arrivâmes bien à l'heure, tranquilles, voiture garée comme d'habitude.......
Et puis une petite surprise..... certes une bonne foule mais je ne sentis pas l'ambiance des premiers jours habituels..... d'abord les premiers courts complètement vides...... Dans mon assurance et ma certitude, je n'avais pas regardé le programme exact, juste le tirage au sort..... bon je savais que j'irais voir Safina, Mauresmo et Sharapova et pis plein de bouts de matches..... et bien non! trois courts ouverts...... faut dire que c'est la première fois que Roland commence le dimanche.... Bref Village plein, quelques visages connus au hasard des années précédentes... pas trop d'artistes (tous restés à Cannes).. ah si il y avait un..... sais plus son nom déjà....... un mec grand, environ 1m80, en noir (tiens tiens) lunettes de soleil... (tiens tiens), presque habillé comme moi, sauf les lunettes (les miennes, pas de soleil, juste fumées et très classe!)... bon si ça me revient, je vous dis.... moi ce qui m'interesse ce sont les matches pas les mecs qui déambulent dès le premier jour... on sait comment ça commence, mais pas comment ça finit.......

D'abord un beau match tranquille pour la russe Safina, gentille mais pas mon genre...... et puis une révélation, j'avais oublié la beauté de Shaugnessy et surtout son jeu.... pas facile hein Mauresmo? hihihihihihi faudra s'accrocher après les quarts!........ et puis surtout en fin de journées LES deux matches du jour... un super Sharapova Waschington !!!! passée pas loin de la sortie la Miss Beauté..... ah oui, elle, elle fait 1m 80 alors facile pour étalonner !!!! et pis la fin du jour sur le match inachevé de Santoro...... la routine quoi, tous les ans, il nous fait le même coup celui-là... il nous rembourse à lui seul le forfait tant il fait le spectacle!!!!!

Et bien voilà ma première journée, bizarre au début.... super à la fin...... allez demain (aujourd'hui) au boulot puis direct........ les bois d'Auteuil.......

Ah oui? quoi? hein? je vous sens déçues, en haleine... tout ce baratin pour rien, dites-vous? ben pour quoi? bon ok deux ou trois détails de plus.....
Je passe sur deux hommes politiques parisiens vus de loin, j'ai vu aussi le Président Bimes avec un ou deux invités dont un mec en noir (chemise, pantalon), pas rasé, lunettes noires..... deux belles nanas derrière eux, en noir aussi.... bref le calme plat....... j'espère que ce sera plus animé dès aujourd'hui!!!!

ah oui, ça y est, le mec dont je ne me rappelais plus le nom, c'est Bruel! vivivi.... et là je peux vous dire que le questionnaire de Yasminella est parfaitement juste... pas rasé, fatigué... ... bon j'ai laissé un message lui donnant l'adresse d'un institut de massage.... on verra la suite.... moi pas biser dans ces conditions !!!!!!! (Alineréticenteplusqueréticente)


Mag avait tout calculé, tout prévu
Bien caché tu étais, fatigué et mal rasé
Malgré tout, malgré elle je t'ai vu
Seul, comme à Cannes, déjà blasé?

Je l'ai vu, je confirme,
un mètre quatre-vingt
C'est simple, je l'affirme,
Comme deux tonneaux de vin!

Les yeux rivés sur la belle Shaugnessy
J'ai mis du temps, au-dessus, à te reconnaitre
Mais pressée pour admirer Sharapova aussi
Oublié de te demander si nous allions renaître (Alinequiconfirme)

...

Le vingt-huit, j'avais bien dit
Pas de bise, pas de surprise
Reste jusqu'à ce samedi
Pour que je sois prise! (Alinequireconfirmeetrendezvouse)

...

Une journée entre parenthèses...

Hier mai le vingt-neuf
Pas grand chose de neuf
Vent et petite fraîcheur
N'ont pas fait notre bonheur

Personne je n'ai vu
Certes rien n'était prévu
Il y avait bien Pedretti
Mais il n'était point averti

Soirée fraiche et tristounette
Hingis a fait une partie nette
Parties après Kuznetsova
Juste croisé ma belle Dementieva.... ....

Il te reste jusqu'à Samedi
Prolongations ce dimanche
Je prends la route dès Lundi
Suivre une belle revanche!

Absente pour un mois
Heureuse Bruelodie........
Elle ne me verra plus, MOI
Bise-au-Parc et ses mélodies...... (Alinequiprendsesdistances)

Je m'en doutais, tu ne m'as pas vu!
Sur Dementieva ton regard était fixé
Moi toujours de noir vêtu
Je te guettais de loin… Bien joué!!!

Mai s'envole, mais pas le tournoi
Roland Garros est encore à savourer
Que sera-t-il de moi et de toi?
Que nous réserve notre court préféré?

Oh ma Bise qui fut ma brise
Un certain soir que tout le monde y croyait,
Une certaine nuit douce et exquise
Lorsque ailleurs on me croyait connecté

Auras-tu assez de flair, assez d'intuition
Pour me repérer demain parmi le public
Sachant que ce sera jour d'exception
Et que plus coloré sera ton Patrick?

(Patrick-en-couleurs)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Ven 30 Mar 2007 - 10:36

Stef13 :

Bise j'apprends quoi ?
Que tu nous quittes ?
Non pas toi !
Reviens-nous vite.

Après le tennis et les balles
Ce seront les stades et le Mondial.
Et nous sur ce forum,
Nous ne pourrons que tourner en rond,
Attendant que tu reviennes
Et que les joutes poétiques reprennent!



Tu brouilles les cartes
Tu proposes trois photos
Et un piège si tarte
De toi ce n'est pas beau.....

Oui avec Leeb tu étais!
Bimes à ta gauche, il y avait
Avant Mauresmo tu es venu
Juste aprés on ne t'a plus vu

Attention à tes mensonges
Dementieva était là, et pas toi
Celle là, elle comme dans un songe
Elle se bat et bientot sera sur le toit!

Deux jours sans toi
Pas grave, j'en ai vu d'autres
Déjà j'ai mes apôtres
Samedi sera pour toi

Aujourd'hui Mercredi
Jour des enfants
Attention pas que des fans
Alors attendons Samedi (Alinepasiconne)

......

Stef, Sois sans crainte
J'écoute tes plaintes
Chez moi je serai
Début juillet
Sur le forum je reviendrai
Partager avec vous mon billet (Alinepriseailleurs)

Non, je ne sais pas tout de toi
Le mystère t'envahit, mais j'aime bien
Dimanche oui Lundi, c'est certes pas cela
Qui fait la différence dans notre lien..

Car lien il y a eu, lien il y a , lien il y aura
Appelle-le autrement si le terme te gêne
Définis-le à ta guise comme bon te plaîra
Car samedi tu t'en souviendras à peine...

Te piéger? bon je te laisse dire
Ma flamme dépasse les mots ma brise
J'accepte tes lapsus avec un sourire
L'amour est mon but, et l'humour ma devise

Samedi je serai là bien entendu
Mais aujourd'hui, ma belle, n'oublie pas
Que plus colorée sera ma tenue
Noire à moitié, à peu près comme ça: (Patrick-en-photo)



Aujourd'hui je renonce, il fait trop froid
Tu n'en es pas la cause, n'en sois pas hanté
Alors laisse-moi, cette fois, user de mon droit
Ce sera la télé, pas envie de risquer ma santé!

Jouis de cette liberté
Vas, vis et me reviens
Demain, finie ta fierté
Un seul mot et "moi" tu deviens! (Alinequàdeslettres)

J'y vais pas non plus, trop déçu
Seul je resterai devant la télé
Toute la journée il a plu
Mais mon coeur est bien rechauffé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Yasminella
Déesse folle Pat'in net
Déesse folle Pat'in net
avatar

Nombre de messages : 39072
Date d'inscription : 25/03/2006
Localisation : Loin de vos yeux, près de vos coeurs...

MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   Ven 30 Mar 2007 - 10:45

Et nous voilà, comme de vieux amants
Chacun dans son coin, l'oeil sur l'écran
Toi un verre de Bordeaux, moi un café
Frigorifié, attendant mes doigts de fée

Semblant m'ignorer, d'un oeil je te vois
Tu fixes Sharapova, moi Emilie Loit
Déjà un couple paraissant si vieux
Allons! on devrait faire mieux!

Aujourd'hui peut-être ou alors demain
Moi les émotions ça me rend toute blême
Je le biserai bien après-demain
Et si je peux pas le biser moi-même.........*

(* Ces 4 derniers vers ne sont qu'un plagiat) (Alinequisefaitaider)
...

Bis repetita, nuages, pluie et frimas
Aujourd'hui tu ne braveras pas les éléments
Vraiment le ciel a contre nous une dent
Je rentre chez moi, frileuse comme une mama! (Alinequiafroid...)

...

Changement d'humeur et un petit passage
Envie de sentir l'odeur de people au Village
Avec plaisir, j'ai vu que de mon absence
Tu n'as pas profité pour assouvir tes sens

J'ai vu Monfils, pas le tien
J'ai vu Dementieva en détresse
Mon Dieu, quelle déesse!
Bref pas une soirée pour rien!

Aujourd'hui, promis, je te guetterai
Cette après-midi dès l'heure de la sortie
Je jette ma pudeur aux oubliettes et aux orties
A toi maintenant de faire ce qu'il faut et je viendrai!

Yasminella ma belle, j'ai vu ton appel plus bas,
Rassures toi, je te le laisse dès ce Dimanche
Tu auras cette fois, bien belle, ta revanche
Surtout remets les jolies choses bien en bas!

Petit oubli, grande lacune
Je suis, à cet instant, en vacances
Désormais je verrai enfin la lune
Pendant un mois je rentre en transes

Hier c'était Samedi, tu as préféré tourner
Aujourd'hui l'ultime chance, tu viens?
Sinon à jamais un pied de nez
Tu choisis ce que tu veux et tout sera bien

Il fait bon, il fait chaud, il fait beau
As tu peur de te prendre un rateau?
Certes, c'est - avec moi - toujours possible
Femme imprévisible et non une simple cible!

Mon dernier jour, sinon ce sera comme avant
Les travées, les escaliers, les couloirs
Rendez vous ratés, je ne prends plus les devants,
Au hasard de la buvette pour un coup à boire...

A toi de jouer,
A toi de voir,
Tu peux décevoir
A moi de déjouer....... (Alinepokereuse)


Point de déception; j'y étais
Croyais-tu que j'allais louper cela?
De mon coin tranquille, je la guettais
Elle m'a vu, le reste ne vous appartient pas


Non Steffie, rien de grave*
Des détails tu veux, ça me gave!
Des émotions, des ressentis oui!
Surtout maintenant, aujourd'hui.

Hier nous étions là, longtemps séparés
Nous avions convenus d'un signe
Un canotier dont il se serait paré
Aprés deux sets, il est venu ce signe!

Emue, je me suis levée, lui réhabillé
Sa veste au dernier jeu, et j'ai crié
Attiré vers sa gauche, il s'est éclipsé
J'ai descendu l'escalier, c'était assez.....

Alors là! face à face, une nouvelle fois
Pas d'hésitation, enfin je suis comme Epicure
Si une! il me dit: "Mais tu es claire cette fois?"
Non, lui dis-je, je suis toujours obscure!

"Je te croyais venue d'un autre monde"
Non tu confonds de personne, de lieu,
Et nous voilà rapprochés.... presque comme un jeu,
A cet instant, sûrement sur la même onde

Tu es là, aujourd'hui, pour une bise ou pour ta Bise?
Tu es venu pour Gael, Amélie, ou tes sens que j'attise?
Invite-moi, je viens, repousse-moi, je meurs
Laisse cette fois, pour moi, parler ton coeur

Que veux tu? une simple bise? un dîner?
Commençons par la bise, point de baiser!
Peu importe mais laisse-les imaginer
Ce que fut cette soirée, belle et enfin apaisés.................... (Alinepreteà....)
...

Désolée, je vous laisse
Bise se promène,
Là où les bleus la mènent
Comptant sur sa vieille caisse

Elle vous dit à bientôt
Que le forum vive bien
Avec vous, ce n'est pas rien
Gardez-le, mot après mot....... (Alinebleuit)
.............................................................
.............................................................
.............................................................



Bise en Allemagne, moi à la maison
Derrière l'écran je guette en vain
J'aime le foot, mais je maudis ce démon
Qui me sépare d'elle en ce mois de juin...

Seul... triste... le coeur gros..
Sans Bise ni bises c'est pas marrant
Sans vers ni poésie ce n'est pas beau
Et je sens toute la grandeur du néant...

Penseras-tu à moi les soirs de fête?
Chercheras-tu mon image dans tes souvenirs?
Qu'est-ce qu'il y aura dans ta tête
Les soirs où tout invite au délire?

Oh Patrick!! aurais-tu imaginé
Qu'une bise donné pour un pari
T'aurais si loin entraîné
Et t'aurais ainsi marqué à vie?

Et pourtant tu l'avais prédit
Dans une chanson d'autrefois
Qu'on n'est jamais à l'abri
Et qu'on sait pas ces choses-là

Non, on sait rien, irrémédiablement rien...
Hier inconnus, aujourd'hui amants
Tu connaissais mon nom, j'ignorais le tien
Aujourd'hui je le chante à casser les tympans...

(Patrick-en-mal-de-Bise)


Le mal de Bise?
Qu'est ce? une petite crise?
Puis un lent et naturel oubli
Comme noyé dans le Chablis..... (Bisesansillusions)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/templum_inside
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'idylle Bise-Patrick. Version intégrale
» Mozart - Intégrale Brilliant
» Intégrale Rachmaninov
» Mahler : Votre intégrale idéale & Autres considérations
» Dimitri Chostakovitch: intégrale des symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des PAT'IN NET :: Les fans :: Créations-
Sauter vers: